Les Bourses européennes soufflent en l'absence des marchés américains

Les Bourses européennes ont rebondi après deux semaines marquées par les fortes inquiétudes sur la croissance mondiale et en l'absence des marchés américains, fermés pour un jour férié.

La Libre Eco avec AFP
Les Bourses européennes soufflent en l'absence des marchés américains
©Shutterstock

Sans conviction, la Bourse de Bruxelles a commencé la nouvelle semaine avec une légère hausse. L'indice Bel 20 a progressé de 0,22 % pour atteindre 3 722,42 points. Les gains les plus importants de la journée parmi les valeurs de l'indice ont été réalisés par Galapagos et KBC. Le titre biotechnologique valait 3,08 % de plus à un cours de clôture de 53,52 euros, le groupe financier a progressé de 2,92 % à 57,10 euros.

De son côté, la Bourse de Paris augmente de 0,64 %, à 5 920,09 points.

Par ailleurs, le DAX à la Bourse de Francfort est en hausse de 1,06 %, à 13 265,60 points tandis que le FTSE-100 à la Bourse de Londres monte de 1,50 %, à 7 121,81 points.

Valeurs de clôture du lundi 20 juin des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 49,60 (49,22)
  • Ackermans - 143,00 (143,30)
  • Aedifica - 94,55 (95,90)
  • Ageas + 42,40 (42,09)
  • Aperam + 31,29 (31,05)
  • arGEN-X - 325,80 (331,00)
  • Cofinimmo - 114,50 (115,60)
  • Colruyt + 27,43 (26,84)
  • D'Ieteren - 136,50 (136,70)
  • Elia - 130,20 (134,30)
  • Galapagos + 53,52 (51,92)
  • GBL - 79,72 (79,98)
  • KBC + 57,10 (55,48)
  • Proximus + 15,70 (15,52)
  • Sofina + 199,00 (198,40)
  • Solvay + 82,22 (81,68)
  • UCB + 80,56 (78,50)
  • Umicore - 37,69 (38,03)
  • VGP + 172,00 (171,00)
  • WDP - 31,42 (32,38)

L'avis du Broker sur Brederode, Greenyard et Mithra :

Brederode (+2,3 % à 85,9 euros) a été confirmé à "conserver" chez KBC Securities, qui a abaissé son objectif de cours de 130 vers 118 euros. Si l'analyste souligne que le portefeuille a bien résisté durant le premier trimestre grâce à la bonne performance des participations privées. "La direction a toutefois refusé de fournir des objectifs précis pour l'année en cours, et nous avons décidé de ne plus appliquer une prime à notre valorisation en raison de la dégradation du contexte conjoncturel."

Greenyard (-0,9 % à 7,65 euros) a vu son objectif de cours descendre de 12 vers 11 euros chez Kepler Cheuvreux, la recommandation étant maintenue à "acheter". Les analystes ont ajusté leur modèle suite à la publication des chiffres annuels publiés la semaine dernière. L'analyste estime que le groupe devrait être en mesure d'améliorer sa marge opérationnelle, avec une politique de prix qui semble être en mesure d'encaisser la hausse de l'inflation.

Mithra (inchangé à 6,39 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, le courtier décidant de mettre son objectif "sous revue" suite à l'annonce d'un placement privé de 22 millions d'euros. "Ces moyens financiers permettront notamment de financer des essais cliniques pour le Donesta et Estelle. En plus d'un emprunt convertible de 100 millions d'euros, ces fonds devraient être suffisants pour tenir jusqu'à la signature d'un accord commercial pour Donesta, soit au plus tard pour le quatrième trimestre selon la direction."