Les Bourses européennes reprennent de la vigueur et terminent dans le vert

Les Bourses européennes ont enchaîné une deuxième journée de hausse, ne rattrapant qu'une partie des pertes de la semaine précédente, avec peu de nouvelles informations susceptibles de soutenir un rebond durable.

La Libre Eco avec AFP
Net rebond mais sans illusion, pour les marchés.
Net rebond mais sans illusion, pour les marchés. ©Shutterstock

Les Bourses mondiales gardaient leur impulsion du début de semaine, reprenant un peu de vigueur après deux semaines de nette baisse, dans un contexte économique toujours plombé par la lutte des Banques centrales contre l'inflation.

La Bourse de Bruxelles terminait en hausse de 0,37 %, affichant son indice Bel 20 à 3 736,32 points. Le poids lourd Argenx a pris la tête du groupe des hausses parmi les valeurs de l'indice. Le titre biotech valait 3,84 % de plus. Il a clôturé à un prix record de 338,30 euros. KBC a suivi à une certaine distance avec une progression de 1,72 pour cent à un prix de clôture de 58,08 euros. Aedifica a grimpé de 0,21 % à 94,75 euros. L'investisseur immobilier a acheté une maison de soins résidentiels à Ayr, en Écosse. Il l'a payé 8,5 millions de livres. Sa location permet au fonds d'obtenir un rendement d'environ 6 %.

De son côté, la Bourse de Paris voyait son indice CAC 40 augmenter de 0,75 %, à 5 964,66 points.

Par ailleurs, le DAX à la Bourse de Francfort montait de 0,20 % à 13 292,40 points tandis que le FTSE-100 à la Bourse de Londres gagnait 0,42 %, à 7 152,05 points.

Valeurs de clôture du mardi 21 juin des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 48,90 (49,60)
  • Ackermans = 143,00 (143,00)
  • Aedifica + 94,75 (94,55)
  • Ageas = 42,40 (42,40)
  • Aperam - 31,19 (31,29)
  • arGEN-X + 338,30 (325,80)
  • Cofinimmo - 113,40 (114,50)
  • Colruyt - 26,92 (27,43)
  • D'Ieteren + 137,00 (136,50)
  • Elia + 130,90 (130,20)
  • Galapagos + 53,92 (53,52)
  • GBL + 79,86 (79,72)
  • KBC + 58,08 (57,10)
  • Proximus - 14,51 (15,70)
  • Sofina - 193,50 (199,00)
  • Solvay + 82,86 (82,22)
  • UCB - 80,24 (80,56)
  • Umicore + 37,91 (37,69)
  • VGP - 168,20 (172,00)
  • WDP + 31,62 (31,42)

L'avis du Broker sur UCB, Melexis et Mithra :

UCB (-0,4 % à 80,24 euros) a été confirmé à "acheter" chez ING, qui a toutefois allégé son objectif de 135 vers 120 euros. L'analyste reste convaincu du potentiel à long terme du Bimekizumab. "La question n'est pas de savoir si le produit sera approuvé, mais quand". Et l'analyste constate que depuis l'annonce du délai dans la procédure d'approbation, le titre a perdu un quart de sa valeur. "Nous estimons que ce recul se justifie difficilement, et nous tablons toujours sur un pic de vente de 3,9 milliards d'euros en 2031".

Melexis (+3,3 % à 70,2 euros) a vu son objectif allégé de 100 vers 80 euros chez Berenberg, qui a confirmé son avis "conserver". Cette révision est intervenue suite à la publication d'un rapport sectoriel. "Nous restons convaincu du potentiel à long terme et la valorisation actuelle d'un point de vue historique, mais nous préférons à court terme une exposition sur X-Fab (+4,9% à 6,76 euros)", qui se voit décerner un avis "acheter" avec un objectif de 11 euros. L'analyste souligne que l'inflation impactera davantage Melexis dans un futur proche.

Mithra (+10,2 % à 7,04 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, qui a descendu son objectif de 27,5 vers 25,6 euros suite à l'annonce d'un placement privé de 23,5 millions d'euros. "En dépit du contexte difficile sur les marchés, le groupe a été en mesure de lever des capitaux avec une décote très réduite". L'analyste pointe également l'amélioration de la visibilité sur la situation financière du groupe liégeois.