L’euro en route pour la parité avec le dollar: ce n’est pas un cadeau

Les opérateurs inquiets préfèrent le dollar considéré comme une valeur refuge, au détriment de l’euro et des autres monnaies de référence.

Van Campenhout Patrick
La faiblesse actuelle de la devise européenne est à mettre au compte du conflit en cours en Ukraine, et au dérèglement des prix qui en découle, énergies en tête.
La faiblesse actuelle de la devise européenne est à mettre au compte du conflit en cours en Ukraine, et au dérèglement des prix qui en découle, énergies en tête. ©Shutterstock
Sur le front des changes aussi, le retour à des circonstances de marché "normales" se traduit par des arbitrages au sein des portefeuilles en gestion, et à une nervosité accrue. Et cette fois, c’est l’euro qui paie la note face au dollar. Mardi, après la reprise de l’activité sur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité