Le monde financier doit encore faire de gros efforts, selon le gendarme belge des produits financiers

Après contrôles des produits financiers, la FSMA sort ses bulletins sectoriels et distribue quelques mauvaises notes.

Van Campenhout Patrick
Jean-Paul Servais, président de la FSMA, assure que son organisme de contrôle agit en bonne intelligence avec le monde financier avant de sévir.
Jean-Paul Servais, président de la FSMA, assure que son organisme de contrôle agit en bonne intelligence avec le monde financier avant de sévir. ©JC Guillaume
La FSMA, le gendarme belge des produits financiers, publie ces jours-ci trois rapports sectoriels relatifs à l'adéquation de l'attitude des intermédiaires...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité