Les Bourses européennes dans le rouge, notamment plombées par les mauvaises nouvelles venant des Etats-Unis

Le climat inflationniste continuait de peser sur les marchés européens, qui clôturaient sur une baisse plus ou moins marquée selon les indices.

La Libre Eco avec G.Se.
Les Bourses européennes dans le rouge, notamment plombées par les mauvaises nouvelles venant des Etats-Unis
©AFP

L'inflation américaine, supérieure aux attentes, faisait déraper les marchés européens, la Bourse de Bruxelles perdant jusqu'à 1,40 % avant de se ressaisir et confirmer un recul de 0,52 % à 3 719,41 points avec 16 de ses éléments dans le rouge. KBC (49,60) restait en tête des baisses avec une chute de 3,76%, devant D'Ieteren (144,20) et Ageas (40,94) qui abandonnaient 2,50 et 2,45 %. AB InBev (54,61) cédait 0,44 %, Aperam (26,08) et Umicore (32,35) concédant finalement 0,19 et 0,31 % tandis que arGEN-X (358,10) se distinguait par un gain de 2,55 %, Solvay (77,20) et UCB (84,66) reculant de 1,05 et 0,35 %, Galapagos (54,04) de 0,95 %.

A la Bourse de Francfort, le DAX chutait de 1,16 % à 12 756,32 points. La Bourse de Paris résistait un peu mieux, le CAC 40 cédant tout de même 0,73 % à 6 000,24 points. La Bourse de Londres lâchait également 0,74 %, le FTSE-100 s'affichant à 7 156,37 points.

Valeurs de clôture du mercredi 13 juillet des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 54,61 (54,85)
  • Ackermans - 138,80 (141,50)
  • Aedifica - 93,05 (93,25)
  • Ageas - 40,94 (41,97)
  • Aperam - 26,08 (26,13)
  • arGEN-X + 358,10 (349,20)
  • Cofinimmo - 104,20 (105,80)
  • Colruyt + 27,32 (27,26)
  • D'Ieteren - 144,20 (147,90)
  • Elia + 146,60 (145,30)
  • Galapagos - 54,04 (54,56)
  • GBL - 80,96 (81,30)
  • KBC - 49,60 (51,54)
  • Proximus - 14,18 (14,27)
  • Sofina - 208,20 (211,40)
  • Solvay - 77,20 (78,02)
  • UCB - 84,66 (84,96)
  • Umicore - 32,35 (32,45)
  • VGP + 158,00 (156,00)
  • WDP - 29,82 (29,96)

L'avis du Broker pour Colruyt, Aedifica, WDP, Montea, Cofinimmo et VGP

Colruyt (+0,2% à 27,32 euros) a été relevé de « conserver » vers « accumuler » chez KBC Securities, l'objectif de cours étant légèrement relevé de 29 vers 31 euros. Cette révision est liée aux annonces récentes du groupe quant au futur de sa participation de 59,8% dans Virya Energy, un groupe spécialisé dans le domaine des parcs offshore éoliens. "Nous estimons désormais la valeur de cette participation à 5,7 euros par action, contre 2,1 euros auparavant", et l'analyste estime qu'une vente ou un partenariat fait aujourd'hui du sens dans cette activité au vu du niveau des valorisations élevées dans la production d'énergie renouvelable.

Le courtier britannique Barclays Capital a abaissé ses objectifs sur plusieurs groupes immobiliers belges, à la suite de la publication d'une étude sectorielle dans laquelle il met en évidence certains éléments négatifs pour les prochains mois. "La hausse des taux obligataires va augmenter sensiblement le coût de financement", avec une croissance qui est donc appelée à ralentir pour l'ensemble des groupes. Aedifica (-0,2% à 93,05 euros) est confirmé à « sous-pondérer » avec un objectif passant de 93 vers 74 euros. WDP (-0,5% à 29,82 euros) et Montea (-0,2% à 91,4 euros) sont maintenus à « pondération en ligne » avec des objectifs reculant vers 34 euros et 87 euros. Barclays Capital a également confirmé son avis « surpondérer » sur Cofinimmo (-1,5% à 104,2 euros) et VGP (+1,3% à 158 euros), avec des objectifs reculant respectivement vers 110 euros et 187 euros.