Le Bel 20 perd du terrain à l'instar de ses voisins européens, en raison des incertitudes sur le gaz russe

Les Bourses européennes ont perdu un peu de terrain mercredi, dans un contexte d'incertitudes concernant l'approvisionnement en gaz russe, la hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) et la situation politique en Italie.

La Libre Eco avec Belga
Le Bel 20 perd du terrain à l'instar de ses voisins européens, en raison des incertitudes sur le gaz russe
©Shutterstock

Après avoir gagné jusqu'à 0,65 % à 3.814,99 points et franchi à plusieurs reprises les 3.800 points mercredi, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles a levé le pied, à l'instar de ses voisins européens. Il est finalement repassé dans le rouge jusqu'à terminer 0,43 % plus bas que la veille, en s'inscrivant à 3.773,90 points avec 12 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a perdu 0,27 % à 6.184,66 points, la Bourse de Francfort a cédé 0,20 % et la Bourse de Londres 0,39 %. La place milanaise a signé la pire performance européenne, perdant 1,60 %, tandis que le Premier ministre italien Mario Draghi tente de sauver son gouvernement.

Valeurs de clôture du mercredi 20/07 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 54,00 (54,78)
  • Ackermans - 138,50 (139,30)
  • Aedifica + 95,60 (95,55)
  • Ageas - 41,35 (41,83)
  • Aperam + 27,88 (27,51)
  • arGEN-X - 361,10 (367,80)
  • Cofinimmo + 106,80 (106,60)
  • Colruyt - 27,29 (27,54)
  • D'Ieteren - 151,00 (151,60)
  • Elia - 141,90 (147,10)
  • Galapagos + 55,92 (55,42)
  • GBL - 82,66 (82,76)
  • KBC + 51,40 (50,00)
  • Proximus - 13,69 (13,85)
  • Sofina + 206,40 (205,60)
  • Solvay - 82,64 (82,86)
  • UCB - 83,30 (85,04)
  • Umicore + 35,00 (33,91)
  • VGP - 159,20 (159,40)
  • WDP + 30,62 (30,44)

Avis des brokers pour Barco, Solvay et Wereldhave Belgium :

Barco (+5,7 % à 24,3 euros) a enregistré deux hausses d'objectifs suite à l'annonce de bons résultats semestriels, marqués par une progression du carnet de commandes et par un net redressement de la marge bénéficiaire. ING a relevé le sien de 26 vers 29 euros, contre une hausse de 24 vers 27 euros chez Kepler Cheuvreux, les deux courtiers maintenant leur recommandation "acheter". "Barco reste une proposition d'investissement attractive", souligne l'analyste de Kepler Cheuvreux, "avec le soutien de l'Investor Day qui se tiendra au début septembre".

Solvay (-0,3 % à 82,64 euros) a été maintenu à "acheter" chez ING, qui a descendu son objectif de 125 vers 115 euros. Suite au récent relèvement des objectifs de la direction, l'analyste a ajusté vers le haut ses attentes au niveau du résultat opérationnel pour l'exercice 2022. "Nous avons néanmoins descendu notre objectif afin de prendre en compte la baisse des valorisations sur le secteur chimique européen", souligne l'analyste. "Le niveau actuel reflète d'ailleurs davantage la valorisation historique du groupe".

Wereldhave Belgium (-3,1 % à 48,5 euros) a été relevé de "conserver" vers "acheter" chez Degroof Petercam, l'objectif étant confirmé à 70 euros. L'analyste souligne que les chiffres trimestriels ont été rassurants, avec une forte hausse des loyers liée à l'indexation, une bonne performance dans les bureaux, et un taux d'occupation plus élevé. "La baisse du cours depuis la fin du mois de juin nous permet aujourd'hui de relever notre recommandation".