Fuchs & Associés ne rachètera pas la société anversoise Merit Capital, toujours au bord de la faillite

Le groupe financier luxembourgeois Fuchs & Associés s'est retiré comme candidat acheteur de la maison de bourse anversoise Merit Capital.

La Libre Eco avec Belga
Fuchs & Associés ne rachètera pas la société anversoise Merit Capital, toujours au bord de la faillite
©Shutterstock

L'information provenant de nos confrères de L'Echo et De Tijda été confirmée par l'administrateur Kjell Swartelé, ainsi que par Fuchs dans un communiqué.

Dans ce document, le groupe luxembourgeois écrit que

"les conditions de marché, économiques et réglementaires"

des dernières semaines n'étaient pas idéales pour finaliser l'opération.

"Cela n'était pas sans risque pour l'entreprise et aurait exercé une pression sur les opérations existantes que nous ne voulions pas mettre en péril."

Fuchs ne mentionne aucun problème avec la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) luxembourgeoise, bien que plusieurs sources affirment que celle-ci a joué un rôle important dans la décision. Selon M. Swartelé, Fuchs avait fait savoir en juin que ces problèmes étaient sous contrôle, mais il apparaît maintenant que ce n'était pas le cas. L'autorité de surveillance locale ne considère pas qu'une prise de contrôle soit appropriée dans ce contexte.

La CSSF et la Banque nationale n'ont pas souhaité faire de commentaires. Il s'agit maintenant de voir quelle sera la prochaine étape du dossier. Lucrum, le candidat-repreneur néerlandais, a disparu de la circulation il y a quelques semaines et un dossier retravaillé par Fuchs n'aurait pas beaucoup de sens. De plus, Merit Capital n'a pratiquement plus de revenus. "Elle flirte avec les conditions de la faillite, sans pour autant dire qu'elle les remplit déjà", déclare M. Swartelé.