Le Bel 20 termine en hausse et se distingue de ses voisins européens, inquiétés par de mauvais résultats d'entreprises "tech"

Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi à l'issue d'une séance estivale marquée par des volumes d'échanges réduits et de mauvais résultats d'entreprises "tech", les investisseurs gardant un œil sur l'inflation américaine publiée mercredi.

La Libre Eco avec G. Se.
Le Bel 20 termine en hausse et se distingue de ses voisins européens, inquiétés par de mauvais résultats d'entreprises "tech"
©Shutterstock

Alors que ses voisins européens évoluaient dans le rouge à l'instar de Wall Street à l'ouverture, avec des pertes dépassant parfois le pour cent, le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles se distinguait en terminant enfin au-dessus des 3.800 points avec un gain de 0,33 % à 3.811,29 points. Neuf de ses éléments étaient en hausse.

Le Dax de la Bourse de Francfort a perdu 1,12 %, Milan 1,05 % et la Bourse de Paris 0,53 %. La Bourse de Londres, qui connaissait des volumes d'échanges plus importants, était quant à elle près de l'équilibre en fin de séance (+0,08 %).

Valeurs de clôture du 9 août des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 52,55 (52,91)
  • Ackermans + 140,60 (140,30)
  • Aedifica + 101,30 (100,70)
  • Ageas - 43,15 (43,27)
  • Aperam - 30,66 (31,15)
  • arGEN-X + 369,70 (360,00)
  • Cofinimmo + 109,30 (108,90)
  • Colruyt - 26,90 (27,01)
  • D'Ieteren - 159,10 (162,40)
  • Elia + 153,00 (150,60)
  • Galapagos - 53,00 (53,12)
  • GBL - 80,72 (81,50)
  • KBC + 52,94 (52,60)
  • Proximus + 13,20 (13,17)
  • Sofina - 219,60 (223,00)
  • Solvay - 86,02 (87,06)
  • UCB + 74,18 (73,12)
  • Umicore + 36,23 (35,99)
  • VGP - 167,20 (169,60)
  • WDP - 32,44 (32,72)

Avis des brokers pour Euronav, Umicore et Azelis :

Euronav (-0,1 % à 15 euros) a vu ses objectifs descendre à deux reprises, de 17 vers 15 dollars (pour le certificat américain) et de 16,4 vers 15,4 euros chez Kepler Cheuvreux, les deux maisons confirmant leur avis "acheter". Ces révisions font suite à un début de troisième trimestre un peu plus lent que prévu, ce qui aura un impact sur les flux de trésorerie et l'endettement. "Nous attendons une offre de Frontline sur les restes des actions Euronav d'ici la fin de l'année", souligne l'analyste de Kepler Cheuvreux, qui reste optimiste pour les perspectives du groupe fusionné.

Umicore (+0,7 % à 36,23 euros) a été abaissé de "renforcer" vers "conserver" chez Leleux Associated Brokers, l'objectif étant fixé à 37 euros. "Le groupe est confronté à un risque technologique important, avec une course à l'innovation autour des piles rechargeables qui n'est pas terminée. En outre, la direction a prévenu que l'exposition aux fluctuations des prix de l'énergie est importante". A noter qu'Umicore a également vu son objectif descendre de 43 vers 41 euros chez Bernstein, le rating étant confirmé à "neutre".

Azelis (+6,9 % à 22,9 euros) a été confirmé à "conserver" chez Degroof Petercam, l'objectif étant relevé de 24 vers 26 euros. Cette révision est intervenue suite à la publication des chiffres semestriels, avec un résultat opérationnel qui est ressorti au-dessus des attentes. "La direction a relevé ses attentes pour l'ensemble de l'année, même si la croissance devrait se ralentir nettement durant les prochains trimestres".