Le prix de l'or tombe à son plus bas niveau en deux ans

Le métal précieux souffre des attentes de la banque centrale américaine, qui s'attend à de nouvelles et importantes hausses des taux d'intérêt.

La Libre Eco avec Belga
Le prix de l'or a déjà perdu 8,8 % cette année.
Le prix de l'or a déjà perdu 8,8 % cette année. ©Shutterstock

Le prix de l'or est désormais à son plus bas niveau depuis avril 2020. Le métal précieux souffre des attentes de la banque centrale américaine, qui s'attend à de nouvelles et importantes hausses des taux d'intérêt. La semaine dernière, le taux d'inflation américain pour le mois d'août a été publié, et il était plus élevé que prévu. Les analystes tablent donc sur une intervention ferme de la Réserve fédérale la semaine prochaine. D'autant plus qu'une série de données conjoncturelles pour les États-Unis, comme le nombre de demandes d'allocations chômage, en baisse depuis cinq semaines consécutives, montrent que l'économie résiste. Une nouvelle hausse des taux de 75 points de base, voire d'un point de pourcentage complet, n'est pas exclue.

Cela rend l'or moins intéressant que les investissements à revenu fixe. Le dollar plus cher a également un impact négatif. Le prix de l'or a déjà perdu 8,8 % cette année. Jeudi, le prix est tombé à 1 666,35 dollars l'once, son plus bas niveau depuis plus de deux ans.