Les Bourses européennes clôturent en baisse, inquiètes par les incertitudes persistantes

Les Bourses européennes ont terminé globalement dans le rouge jeudi, dans un climat d'incertitudes persistantes concernant le durcissement des politiques des banques centrales.

La Libre Eco avec AFP
Les Bourses européennes clôturent en baisse, inquiètes par les incertitudes persistantes
©Shutterstock

La Bourse de Bruxelles a fait une passe jeudi. À la fin de la séance, l'indice Bel 20 affichait une perte minuscule de 0,05 %, avec une valeur de clôture de 3 604,44 points. Argenx et Sofina ont enregistré les plus fortes pertes quotidiennes parmi les valeurs de l'indice. Le titre biotech a chuté de 2,38 % à 381,10 euros, la holding de 1,87 % à 184,00 euros. L'entreprise indienne Byju's, dans laquelle la société d'investissement participe, a affiché des chiffres de pertes solides.

La Bourse de Paris a cédé 1,04% à 6.157,84 points, lestée par les secteurs du luxe, des technologies et de l'énergie. Francfort a perdu 0,55%, Milan 0,21% et Londres a terminé quasi stable (+0,07%).

Valeurs de clôture du jeudi 15 septembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 49,25 (48,97)
  • Ackermans + 149,20 (148,90)
  • Aedifica + 88,05 (87,85)
  • Ageas + 39,66 (39,07)
  • Aperam + 25,73 (25,56)
  • arGEN-X - 381,10 (390,40)
  • Cofinimmo - 95,10 (95,20)
  • Colruyt - 29,15 (29,48)
  • D'Ieteren + 153,10 (152,30)
  • Elia - 136,80 (138,60)
  • Galapagos - 48,83 (49,26)
  • GBL + 75,18 (75,04)
  • KBC + 55,20 (52,68)
  • Proximus - 11,84 (11,99)
  • Sofina - 184,00 (187,50)
  • Solvay - 81,06 (82,02)
  • UCB - 68,80 (69,94)
  • Umicore - 31,17 (31,18)
  • VGP + 128,80 (128,60)
  • WDP - 28,38 (28,46)

L'avis du Broker sur Bekaert, UCB et Ageas :

Bekaert (+0,2% à 27,76 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, l'objectif étant ajusté de 57 vers 48 euros. Dans un rapport détaillé sur le tréfileur courtraisien, le courtier a descendu de 15% ses attentes pour le résultat opérationnel 2023. "Le fort recul du cours depuis le début de l'année indique que le ralentissement de la croissance a déjà été intégré dans le cours. La valorisation actuelle reste attractive, et n'intègre pas les améliorations structurelles de ces dernières années. Bekaert reste parmi nos actions préférées".

UCB (-1,6% à 68,8 euros) a été descendu de "neutre" vers "sous-pondérer" chez le Crédit Suisse, l'objectif de cours étant lourdement abaissé de 86 vers 68 euros. L'analyste du courtier helvète affiche désormais des attentes bénéficiaires très largement en-dessous des attentes du consensus. Il estime que le groupe va devoir faire des investissements importants pour mettre sur le marché les différents traitements qui vont prochainement sortir de son pipeline, notamment le Bimzelx (psoriasis).

Ageas (+1,5% à 39,66 euros) a récemment vu sa recommandation descendu d'"acheter" vers "conserver" chez la Société Générale, l'objectif chutant de 50 vers 42 euros. Au niveau du secteur de l'assurance, l'analyste estime qu'il faut désormais donner la préférence aux groupes qui seront en mesure de rémunérer de manière adéquate leurs actionnaires durant les prochaines années. L'absence d'un nouveau plan de rachat d'actions est notamment pointée du doigt par l'analyste.