Référendums d'annexion à la Russie en Ukraine : la Bourse de Moscou chute de 9 %

L'indice principal Moex (en roubles) a clôturé en baisse de 8,84 %, à 2.215,67 points, tandis que le RTS (libellé en dollars) a plongé de 9,31 %, à 1.154,17 points, selon les chiffres de la plateforme financière.

La Libre Eco avec Belga
Référendums d'annexion à la Russie en Ukraine : la Bourse de Moscou chute de 9 %
©Shutterstock

La Bourse de Moscou a chuté mardi de près de 9 % après l'annonce de référendums d'annexion à la Russie par les autorités prorusses installées dans les quatre régions de l'est et du sud de l'Ukraine contrôlées par Moscou. L'indice principal Moex (en roubles) a clôturé en baisse de 8,84 %, à 2.215,67 points, tandis que le RTS (libellé en dollars) a plongé de 9,31 %, à 1.154,17 points, selon les chiffres de la plateforme financière.

Ce sont les plus fortes chutes enregistrées depuis le début de l'offensive russe en Ukraine le 24 février dernier, quand les marchés avaient plongé de 33 %.

Ce jour-là, près de 190 milliards de dollars s'étaient évaporés en une journée et la Bourse avait décidé le lendemain de fermer la plupart de ses activités pendant plusieurs semaines. Depuis, la banque centrale russe a mis en place un contrôle strict des échanges sur les marchés, notamment sur les devises échangées.

L'action du géant russe Gazprom, contrôlé majoritairement par l'Etat russe, a chuté mardi de 10,56 %, sur fond de nouvelle escalade entre Moscou et Kiev.

Le rouble, qui s'est renforcé depuis plusieurs mois, n'a toutefois pas évolué par rapport au dollar et à l'euro, s'échangeant toujours autour d'un rouble pour 60 dollars en fin de journée.