Le discours belliqueux de Poutine fait grimper les prix du pétrole

Le prix du pétrole de la mer du Nord et du pétrole américain augmente de 2%.

La Libre Eco (avec Belga)
Vladimir Poutine s'est exprimé ce matin.
Vladimir Poutine s'est exprimé ce matin. ©Metzel Mikhail/Tass/ABACA

Les prix du pétrole brut augmentent mercredi après le discours de Vladimir Poutine. Le président russe déclare une mobilisation partielle des Russes pour maintenir la pression sur l'Ukraine. Il accuse l'Occident essaie de "détruire" la Russie et ouvrant la voie à une escalade majeure dans le conflit en Ukraine.

Vladimir Poutine a donc annoncé la mobilisation de 300.000 réservistes. D'après le président, la Russie doit "se protéger" et tous les moyens sont bons, y compris le recours à la force nucléaire.

Résultats : tant le baril de Brent - décisif chez nous à la pompe - que le pétrole américain ont vu leur prix grimper.

Un risque pour l'approvisionnement

Cette nouvelle escalade pourrait mettre en péril l'approvisionnement en pétrole. C'est la raison qui pousse le baril de pétrole américain à plus de 85 dollars et le baril de Brent à plus de 92 dollars ce mercredi.

Pourtant, les prix s'étaient plutôt repliés mardi en fin de journée, sous l'effet d'une détérioration du contexte économique générée par un resserrement monétaire et la remontée des taux, à la veille de la décision de la banque centrale américaine (Fed). Mais l'annonce de Poutine aura perturbé les attentes des analystes et investisseurs.