Les Bourses européennes rebondissent juste avant l'annonce d'une hausse de taux de la Fed

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi, rebondissant légèrement quelques heures avant l'annonce d'une hausse de taux de la banque centrale américaine, la Fed, qui se réunit actuellement pour décider de sa politique monétaire.

La Libre Eco avec G. Se.
Les Bourses européennes rebondissent juste avant l'annonce d'une hausse de taux de la Fed
©Shutterstock

Après avoir oscillé autour de sa clôture de la veille, c'est sur un regain de 0,24 % que devait terminer le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles ce mercredi, en s'inscrivant à 3.558,42 points avec 10 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a gagné 0,87 % à 6.031,33 points, la Bourse de Francfort 0,76 %, la Bourse de Londres 0,63 % et Milan 1,20 %. Les places boursières européennes avaient nettement reculé lors des précédentes séances, dans la perspective d'un sévère relèvement du principal taux directeur de la Fed.

Valeurs de clôture du mercredi 21 septembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 49,22 (49,42)
  • Ackermans - 145,50 (146,40)
  • Aedifica + 87,15 (86,80)
  • Ageas + 41,01 (39,89)
  • Aperam + 25,99 (25,63)
  • arGEN-X + 374,10 (373,20)
  • Cofinimmo + 94,25 (93,50)
  • Colruyt - 29,51 (29,62)
  • D'Ieteren - 147,20 (149,50)
  • Elia + 135,40 (132,80)
  • Galapagos - 47,11 (47,61)
  • GBL - 73,66 (73,76)
  • KBC - 53,80 (54,26)
  • Proximus - 11,09 (11,10)
  • Sofina - 181,80 (182,20)
  • Solvay + 81,08 (80,40)
  • UCB - 68,14 (68,42)
  • Umicore + 30,93 (30,52)
  • VGP + 118,80 (117,80)
  • WDP + 27,62 (27,18)

Avis des brokers pour Unifiedpost, D’Ieteren et Azelis:

Unifiedpost (-3,1 % à 3,46 euros) a été confirmé à "conserver" chez Degroof Petercam, qui a lourdement descendu son objectif de 7,5 vers 5,5 euros. L'analyste souligne que la hausse de l'endettement l'a amené à descendre ses attentes bénéficiaires de 2022 à 2024. "Nous avons également ajusté à la baisse nos attentes pour les marges bénéficiaires futures suite à la récente communication de son concurrent néerlandais Bill.com". Il estime qu'il existe d'autres sociétés technologiques qui offrent actuellement plus de potentiel haussier.

D'Ieteren (-1,5 % à 147,2 euros) a reçu un premier avis "acheter" de la part de Jefferies, l'objectif étant fixé à 210 euros. L'analyste souligne que la capitalisation actuelle représente actuellement moins que la valeur de Belron, un signe de la forte décote actuelle par rapport à sa valeur intrinsèque. "Les autres activités du groupe représentent 45 % du résultat opérationnel". De son côté, Kempen ("acheter") a relevé son objectif de 200 vers 217 euros.

Azelis (+2,3 % à 21,82 euros) a été relevé de "neutre" vers "surpondérer" chez JP Morgan Cazenove, l'objectif étant fixé à 28 euros. L'analyste estime que la croissance autonome du chiffre d'affaires devrait accélérer durant la seconde partie de l'année, et a relevé ses attentes bénéficiaires tant pour 2022 que pour 2023 pour se situer désormais 15 % au-dessus du consensus. "Nous pensons que le titre a été trop fortement pénalisé durant les derniers mois, et le niveau actuel du cours constitue dès lors un point d'entrée attractif".