La stratégie de la Banque centrale européenne sera-t-elle gagnante ?

On craint que la Banque centrale européenne ne remonte ses taux trop brutalement pour rattraper son retard.

Van Campenhout Patrick
Christine Lagarde, présidente de la BCE.
Christine Lagarde, présidente de la BCE. ©AFP
Les banques centrales, un peu partout dans le monde, ont entamé une lutte sans merci contre l’inflation. Leur arme d’attaque ? Comme lors de la pandémie, il s’agit des taux d’intérêt. Mais cette fois, au lieu de faciliter le crédit en baissant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité