Légère hausse pour les Bourses européennes, suite aux interventions de la Banque d'Angleterre

Les Bourses européennes clôturent cette séance, pour le moins mouvementée, en légère hausse.

La Libre Eco avec AFP
Légère hausse pour les Bourses européennes, suite aux interventions de la Banque d'Angleterre
©AP

Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse mercredi, à l'issue d'une séance qui a été particulièrement volatile en raison de forts mouvements des taux obligataires et de l'annonce d'une intervention de la Banque d'Angleterre pour calmer ces tensions. La BeO est intervenue dans l'urgence face à des "risques réels pour la stabilité financière britannique" en réaction à une envolée des taux d'emprunt, tandis que le Trésor britannique maintenait son plan budgétaire dispendieux malgré de vertes critiques du FMI.

La Bourse de Londres a gagné 0,30%, Francfort 0,36%, Paris 0,19%, tandis que Milan a cédé 0,52%. L'ouverture positive de la Bourse de New York a de plus aidé les places européennes.

Valeurs de clôture du mercredi 28 septembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev - 47,34 (47,47)
  • Ackermans - 129,80 (130,60)
  • Aedifica + 76,95 (75,85)
  • Ageas - 37,54 (38,51)
  • Aperam - 24,47 (25,08)
  • arGEN-X - 366,70 (369,30)
  • Cofinimmo + 81,40 (80,70)
  • Colruyt + 28,84 (28,81)
  • D'Ieteren + 144,50 (143,80)
  • Elia + 126,60 (125,70)
  • Galapagos - 43,99 (44,49)
  • GBL + 71,62 (70,78)
  • KBC - 49,85 (50,48)
  • Proximus = 10,65 (10,65)
  • Sofina + 181,00 (179,80)
  • Solvay + 80,38 (78,86)
  • UCB + 70,14 (70,04)
  • Umicore - 29,66 (29,67)
  • VGP - 98,60 (99,50)
  • WDP + 24,14 (23,58) JBR

Avis des brokers pour UCB, Avantium et Bois Sauvage

UCB (+0,1% à 70,14 euros) a été confirmé à « acheter » chez ING, qui a descendu son objectif de 120 vers 105 euros suite à la publication de résultats jugés « solides » pour le premier semestre. L'analyste pointe toutefois que les perspectives pour la deuxième partie de l'année sont plus moroses en raison du retard pris dans l'approbation du Bimzelx. « Nous maintenons notre avis favorable, car nous restons convaincus du potentiel à long terme de ce traitement », et il pointe un risque baissier faible en raison d'une valorisation sans Bimzelx de 75 euros.

Avantium (inchangé à 3,2 euros) a été confirmé à « acheter » chez Berenberg, qui a lourdement descendu son objectif de 6,6 vers 4,4 euros. L'analyste estime que le groupe va avoir besoin d'une injection de capitaux frais dans le courant de 2023, afin de terminer la construction de son unité de production de FDCA, une matière utilisée dans la production du bio polyester EPF, dont la commercialisation est toujours prévue pour 2024.

Bois Sauvage (-1,9% à 312 euros) a récemment vu son objectif descendre de 396 vers 373 euros chez Degroof Petercam, la recommandation étant confirmée à « conserver ». Cette révision est intervenue suite à la publication de résultats semestriels qui n'ont pas provoqué l'enthousiasme. S'il reconnaît qu'il existe plusieurs positions de qualité dans le portefeuille, il souligne qu'il n'existe pas de catalyseurs évidents pour les prochains mois. « La confiance des investisseurs suite à la vente de la participation dans Recticel n'a pas encore été rétablie ».