Journée exceptionnelle pour les Bourses européennes qui enregistrent des remontées fulgurantes

Après un mois de septembre rouge, les marchés européens commencent le mois d'octobre sur les chapeaux de roue.

La Libre Eco avec G.Se.
Journée exceptionnelle pour les Bourses européennes qui enregistrent des remontées fulgurantes
©AFP

Avec un Dow Jones qui bondissait de plus de 5 % en après-midi, la Bourse de Bruxelles et ses voisines européennes pouvaient confirmer leur vive progression avec des gains dépassant par moment les 4%. Le Bel 20 terminait pour sa part à 3 478,72 points, en hausse de 3,08 %. Tous ses éléments étaient teintés de vert à l'exception de VGP (74,90) qui repartait de 5,90 % à la baisse après avoir regagné plus de 5 % en matinée. Sofina (192,50) se distinguait en tête avec un rebond de 7,18 % devant Solvay (86,80) qui regagnait 5,62 %, suivie elle-même de D'Ieteren (153,80) et Umicore (32,18), en hausse de 4,91 et 4,75 %.

La

Bourse de Londres

connaissait également une excellente séance, le FTSE-100 s'appréciant de 2,57 % à 7086,46 points. A la

Bourse de Francfort

, le DAX décollait de 3,78 % pour s'afficher à 12 670,48 points. C'est toutefois la

Bourse de Paris

qui réalisait le meilleur résultat, le CAC 40 enregistrant un bon gigantesque de 4,24 % à 6 039,69 points.

Valeurs de clôture du mardi 4 octobre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 48,36 (46,44)
  • Ackermans + 132,70 (130,10)
  • Aedifica + 78,70 (78,65)
  • Ageas + 39,34 (38,20)
  • Aperam + 26,08 (25,29)
  • arGEN-X + 367,30 (361,50)
  • Cofinimmo + 85,25 (85,00)
  • Colruyt + 23,00 (22,25)
  • D'Ieteren + 153,80 (146,60)
  • Elia + 125,80 (123,50)
  • Galapagos + 44,72 (43,46)
  • GBL + 74,76 (72,46)
  • KBC + 50,54 (48,58)
  • Proximus + 10,87 (10,77)
  • Sofina + 192,50 (179,60)
  • Solvay + 86,80 (82,18)
  • UCB + 72,78 (71,56)
  • Umicore + 32,18 (30,72)
  • VGP - 74,90 (79,60)
  • WDP + 25,18 (24,52)

L'avis du Broker pour VGP, Montea et Barco

VGP (-5,3% à 75,4 euros) a été maintenu à « acheter » chez Degroof Petercam, qui a lourdement descendu son objectif de 220 vers 115 euros. Le groupe a annoncé plus tôt dans la semaine le gel d'une nouvelle joint-venture avec Allianz Real Estate en raison des circonstances difficiles sur les marchés financiers. "En l'absence d'une reprise des opérations de développement avec le groupe allemand, nous retombons sur une valorisation de 80 euros par action pour le groupe."

Montea (+2,4% à 71,5 euros) a vu son objectif descendre de 120 vers 106 euros chez Berenberg, la recommandation étant maintenue à « acheter ». "En dépit des circonstances difficiles, le groupe souligne que la demande pour les biens logistiques modernes est restée soutenue durant les derniers mois. Nous attendons néanmoins à assister à une pression à la hausse sur les coûts durant les prochains trimestres." L'analyste souligne avoir confiance dans la capacité de dégager un bénéfice brut par action de 4 euros en 2022.

Barco

(+0,8% à 22,22 euros) a été confirmé à « accumuler » chez KBC Securities, avec un objectif réduit de 28,5 vers 26 euros. Par suite de la récente journée de rencontre avec les investisseurs, l’analyste a revu en profondeur ses hypothèses pour les trois grandes divisions du groupe.

"Nous avons en conséquence légèrement ajusté nos attentes bénéficiaires pour les exercices 2023 à 2025, et nous nous situons désormais en dessous des attentes de la direction au niveau de la marge opérationnelle."