La crise britannique secoue la "planète finance"

Les erreurs stratégiques du nouveau gouvernement ont forcé la Banque d’Angleterre de reprendre les rênes.

La crise britannique secoue la "planète finance"
©AFP
Selon les derniers chiffres publiés mardi, l’inflation a atteint 10,1 % sur base annuelle au Royaume-Uni. Il s’agit d’un sommet en 40 ans. C’est aussi le taux d’inflation le plus élevé des pays du G7. Si les prix du carburant sont restés accessibles au Royaume-Uni, ceux de l’alimentation ne cessent de grimper. La situation économique est telle, chez nos voisins d’outre-Manche, que le jeune gouvernement de Liz Truss en est mis en grande difficulté. Il a dû faire machine arrière sur son train de réformes fiscales, celui-ci ayant déclenché une secousse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité