Le North Sea Port note un ralentissement de la croissance du trafic

Cette tendance au ralentissement risque de se prolonger dans les prochains mois.

Le North Sea Port a vu son trafic de marchandises augmenter de 9% au cours des neuf premiers mois de l'année, malgré la guerre en Ukraine, mais la croissance a clairement ralenti au cours du troisième trimestre, a-t-il annoncé jeudi. Cette tendance au ralentissement risque de se prolonger dans les prochains mois.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, North Sea Port a traité près de 57 millions de tonnes de marchandises, la croissance la plus importante concernant le vrac sec (+13%, à 31,4 millions de tonnes), portée par les combustibles solides comme le charbon et le bois.

Le trafic roulier (ro-ro) a connu une croissance de 8,4% alors que celui de conteneurs a reculé.

Le North Sea Port est né de la fusion entre les ports maritimes de Gand, Terneuzen et Flessingue.