La livre sort la tête de l'eau, rassurée par la nomination de Rishi Sunak, ancien ministre des Finances

La livre ne peut pas faire abstraction des déconvenues de ces dernières semaines. Mais la nomination de Rishi Sunak, suite à la démission de Liz Truss, semble rassurer les marchés.

FILE - Britain's Chancellor of the Exchequer Rishi Sunak stands outside 11 Downing Street to join in the nationwide Clap for Carers to recognise and support National Health Service (NHS) workers and carers fighting the coronavirus pandemic, in London, Thursday, May 21, 2020. Sunak ran for Britain’s top job and lost. Now he’s back with a second chance to become prime minister. (AP Photo/Frank Augstein, File)
La nomination de Rishi Sunak rassure le cours de la livre sterling. ©Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

La livre sterling sortait la tête de l'eau lundi avec l'éventualité d'une nomination de l'ancien ministre des Finances Rishi Sunak à Downing Street après la démission de Liz Truss et des semaines d'instabilité politique et financière.

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), la livre prenait 0,17% à 1,1322 dollar et grimpait de 0,46% à 86,85 pence pour un euro. "La livre avance un peu alors que la course à la direction du parti Tory occupe le devant de la scène", commente Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

"La livre a réagi positivement"

L'ancien Premier ministre britannique Boris Johnson a retiré dimanche soir sa candidature à la succession de Liz Truss, quelques heures avant la clôture des candidatures. Ce retrait pourrait ouvrir la voie à la nomination de l'ancien ministre des Finances Rishi Sunak dès lundi.

Une nouvelle à laquelle "la livre a réagi positivement", affirme Carlo Alberto De Casa, de Kinesis Money. "La livre sterling a démarré la semaine sur une note positive", concède également Ipek Ozkardeskaya, mais l'analyste met en garde: "personne ne s'attend à ce que la livre (se débarrasse) comme par magie de la tourmente des dernières semaines. La confiance des investisseurs a été gravement endommagée et il faudra du temps pour la rétablir, même si tout se passe parfaitement bien."

Le dollar se renforce face aux autres monnaies

Depuis le début de l'année et malgré des hausses répétées des taux de la Banque d'Angleterre (BoE), la livre a perdu plus de 16% face au dollar et 3% face à l'euro.

Du côté du Japon, le yen dévissait de 1,13% lundi face au billet vert, à 149,35 yens pour un dollar, après son rebond vertigineux de vendredi dû à des rumeurs d'intervention du gouvernement japonais pour soutenir la devise. Le yen avait en effet plongé vendredi jusqu'à un nouveau plus bas niveau depuis 32 ans, avant de regagner plus de 3,5% face au dollar, un bond d'une amplitude rare.