À l’inverse de ses voisines, la Bourse de Bruxelles termine la séance dans le rouge

S’il parvenait à se maintenir au-dessus des 3 500 points, le Bel 20 perdait des plumes en fin de séance, à l’inverse des principaux indices européens.

En baisse, le Bel 20 reste toutefois au-dessus des 3 500 points.
En baisse, le Bel 20 reste toutefois au-dessus des 3 500 points. ©BELGA

Après être repassé brièvement sous les 3 500 points mercredi en milieu d’après-midi, la Bourse de Bruxelles se redressait sans toutefois pouvoir repasser dans le vert, le Bel 20 subissant la pression d’Ageas (34,61) qui plongeait de 9,30 % après un avertissement sur résultats et un détachement de coupon.

Ageas abandonnait finalement 5,59 %, compte tenu de son détachement de coupon, le Bel 20 terminant 0,19 % plus bas que la veille en s’inscrivant à 3 533,56 points, également freiné par Aedifica (77,35) et Cofinimmo (83,55) qui chutaient de 3,55 et 2,51 % sous l’influence du groupe de maisons de repos Orpea qui plongeait à Paris et demandait son placement sous protection judiciaire.

Treize éléments du Bel 20 terminaient par contre en hausse, Aperam (27,09) et Umicore (33,93) remontant de 2,50 et 1,98 % en compagnie de Solvay (92,14) et UCB (76,38) qui progressaient de 0,70 et 2,44 %, Galapagos (45,59) gagnant 0,62 % alors qu’arGEN-X (388,00) reculait de 0,49 %.

À la Bourse de Paris, le CAC 40 avançant de 0,41 % en s’affichant à 6 276,31 points. À la Bourse de Londres, le FTSE-100 s’appréciait de 0,61 % à 7 056,07 points. La Bourse de Francfort effectuait le meilleur résultat, le DAX grimpant encore de 1,09 % à 13 195,81 points.

Valeurs de clôture du 26 octobre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

AB InBev – 47,23 (47,41)

Ackermans + 140,90 (140,10)

Aedifica – 77,35 (80,20)

Ageas – 34,61 (38,16) ex-cp

Aperam + 27,09 (26,43)

arGEN-X – 388,00 (389,90)

Cofinimmo – 83,55 (85,70)

Colruyt + 24,02 (23,58)

D’Ieteren + 167,00 (164,70)

Elia – 124,60 (124,70)

Galapagos + 45,59 (45,31)

GBL + 74,88 (74,82)

KBC + 51,58 (51,08)

Proximus + 9,72 (9,62)

Sofina + 199,50 (196,60)

Solvay + 92,14 (91,50)

UCB + 76,38 (74,56)

Umicore + 33,93 (33,27)

VGP + 80,30 (79,70)

WDP – 25,82 (26,42)

L'avis du Broker pour Ageas, Cofinimmo et Melexis

Ageas (-9,3% à 34,61 euros) a été confirmé à « acheter » chez KBC Securities, qui a toutefois descendu son objectif de 57 vers 50 euros suite à l’annonce d’une alerte sur les résultats de l’assureur. Cette mauvaise nouvelle est liée aux conditions défavorables sur le marché chinois, tandis que l’inflation a également impacté négativement les résultats dans d’autres régions (notamment au Royaume-Uni et en Turquie). "Le groupe ne devrait donc pas être en mesure d’atteindre ses objectifs pour l’année en cours", mais le niveau du dividende a néanmoins été confirmé.

Cofinimmo (-2,5% à 83,55 euros) a vu son objectif reculer de 154 vers 138 euros chez Degroof Petercam, qui a confirmé sa recommandation à « acheter ». D’une part, l’analyste souligne que l’accélération de l’inflation sera répercutée dans la hausse des loyers. Mais d’autre part, la hausse des taux d’intérêts et le niveau élevé de l’endettement vont fortement ralentir la croissance du portefeuille durant les deux prochaines années. "Même sur base de ces nouvelles attentes bénéficiaires, le potentiel reste significatif."

Melexis (-3,5% à 75,1 euros) a été maintenu à « conserver » chez Kepler Cheuvreux, qui a fixé son objectif à 83 euros. L’analyste souligne la bonne vigueur des résultats pour le troisième trimestre, accompagnée d’une révision à la hausse des objectifs pour 2022. "Si la tendance reste soutenue dans une grande partie du portefeuille, la direction a indiqué une situation qui devient plus équilibrée entre l’offre et la demande dans d’autres segments."