Les Bourses européennes en légère hausse dans un contexte calme

Les marchés européens ont fini mardi sur une légère hausse dans un contexte calme, scrutant avec retenue les nouveaux confinements en Chine et attendant des nouvelles des banques centrales sur les taux.

Bourse de Bruxelles, Euronext

Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens devaient terminer la séance de mardi sur une note prudemment optimiste avec le soutien de Wall Street qui s'inscrivait en hausse, notre indice de référence regagnant finalement 0,20% à 3.651,22 points, avec neuf de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a progressé de 0,35%, la Bourse de Francfort a pris 0,29%, la Bourse de Londres 1,03% et la Bourse de Milan 0,96%.

Valeurs de clôture du mardi 22 novembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

AB InBev + 54,20 (53,94)

Ackermans - 148,00 (148,20)

Aedifica - 78,40 (79,35)

Ageas + 37,28 (37,22)

Aperam + 28,98 (28,42)

arGEN-X - 361,20 (364,50)

Cofinimmo - 86,10 (87,30)

Colruyt - 25,54 (25,81)

D'Ieteren + 177,20 (175,40)

Elia - 137,50 (139,00)

Galapagos - 38,93 (39,36)

GBL + 77,96 (77,90)

KBC + 52,42 (51,30)

Proximus - 10,63 (10,64)

Sofina + 214,00 (213,80)

Solvay + 97,50 (96,02)

UCB - 75,72 (75,80)

Umicore + 33,86 (33,58)

VGP - 73,10 (74,10)

WDP - 26,66 (27,18)

Avis des brokers pour Colruyt, Kinepolis et Telenet :

Colruyt (-1,1% à 25,54 euros) a été confirmé à "sous-pondérer" chez Barclays Capital, l’objectif étant ajusté de 25 vers 23 euros. L’analyste s’attend à une faible performance opérationnelle durant la première moitié de l’exercice 2022/2023. "Nous attendons une contraction de 20% pour le résultat opérationnel, et nous avons abaissé en moyenne nos attentes bénéficiaires par action de 8% pour les prochains exercices. Et en dépit de la forte baisse du cours, le titre affiche encore une prime par rapport à ses concurrents".

Kinepolis (-4,5% à 35,2 euros) a vu son objectif descendre de 74 vers 68 euros chez KBC Securities, l’avis restant inchangé à "acheter". L’analyste souligne que le report vers 2023 de certains sorties mondiales, causé par la politique zero-COVID en Chine, est de nature à peser sur la fréquentation durant le dernier trimestre de 2022. "La fréquentation pour 2022 devrait atteindre 69% du niveau d’avant la pandémie. Dans le même temps, les dépenses par visiteurs sont restées élevées".

Telenet (-1,4% à 15,47 euros) a été maintenu à "neutre" chez Credit Suisse, qui a ajusté son objectif de 16 vers 14 euros. "Notre révision est liée à la hausse des taux obligataires, et est également la conséquence du retard pris par la collaboration avec Fluvius". L’analyste souligne également le niveau correct de la valorisation actuelle, au vu des investissements nécessaires pour le déploiement de la fibre de verre et au vu de l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile sur le marché belge.