La Bourse de Bruxelles emmène les hausses et repasse les 3 700 points

La séance était positive pour les principaux indices européens.

Le Bel 20 progressait de 1,27 % à 3 701,57 points avec 19 de ses éléments dans le vert.
Le Bel 20 progressait de 1,27 % à 3 701,57 points avec 19 de ses éléments dans le vert. ©BELGA

Troisième séance positive de hausse pour la Bourse de Bruxelles, qui faisait mieux que ses voisins européens, le Bel 20 progressant de 1,27 % à 3 701,57 points avec 19 de ses éléments dans le vert, les immobilières VGP (73,90) et WDP (27,14) en tête avec des rebonds de 4,38 et 2,80 %.

Leurs consœurs Aedifica (78,90) et Cofinimmo (86,45) progressaient également de 1,48 et 1,17 %, la seule valeur négative étant D'Ieteren (180,00), celle-ci reperdant 0,66% après avoir bondi de 2,26 % la veille.

La Bourse de Paris, le CAC 40 progressait de 0,42 % à 6 707,32 points. A la Bourse de Francfort, le DAX avançait également de 0,78 %, remontant ainsi à 14 539,56 points. La Bourse de Londres était à l'équilibre (+0,02 %), le FTSE-100 s'affichant à 7 466,60 points.

Valeurs de clôture du 24 novembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,53 (54,05)
  • Ackermans + 152,10 (150,50)
  • Aedifica + 78,90 (77,75)
  • Ageas + 37,52 (37,30)
  • Aperam + 28,89 (28,83)
  • arGEN-X + 367,80 (363,40)
  • Cofinimmo + 86,45 (85,45)
  • Colruyt + 26,02 (25,61)
  • D'Ieteren - 180,00 (181,20)
  • Elia + 139,00 (137,30)
  • Galapagos + 39,23 (39,09)
  • GBL + 79,02 (78,16)
  • KBC + 53,06 (52,10)
  • Proximus + 10,60 (10,42)
  • Sofina + 220,80 (216,80)
  • Solvay + 98,22 (96,84)
  • UCB + 77,74 (76,78)
  • Umicore + 34,47 (33,92)
  • VGP + 73,90 (70,80)
  • WDP + 27,14 (26,40)

L'avis du Broker pour Agfa-Gevaert, Xior et Quest for Growth

Agfa-Gevaert (+0,7% à 2,88 euros) a été confirmé à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant ajusté de 6 vers 4 euros. Cette révision est intervenue suite à la récente publication du rapport d’activités trimestriel. L’analyste souligne que les perspectives de redressement sont un peu plus difficiles que prévu en raison des perturbations sur les chaînes d’approvisionnement, de l’inflation et du ralentissement économique. "Nous pensons que la plupart des éléments négatifs ont déjà été intégrés dans le cours."

Xior (+2,3% à 30,95 euros) a été descendu d’ « acheter » vers « accumuler » chez KBC Securities, avec un objectif ajusté de 52,5 vers 44 euros. Cette révision est intervenue suite à la publication de résultats trimestriels marqués par un taux d’occupation de 98% et par un revenu locatif net en hausse de 40%. Si l’analyste reste optimiste sur les perspectives des kots d’étudiants, il pointe également que l’acquisition de Basecamp va augmenter les incertitudes. "La hausse de l’endettement et le climat économique plus difficile constituent d’autres facteurs de risque."

Quest for Growth (+1,4% à 5,9 euros) a récemment été maintenu à « conserver » chez Degroof Petercam, l’objectif étant ajusté de 7 vers 6,6 euros. L’analyste souligne que la direction s’est montrée modérément optimiste pour les prochains trimestres, et il s’attend à ce que le holding ne distribue pas de dividende pour 2022. "La direction a également confirmé le ralentissement sur le marché des placements privés."