Malgré la baisse de l'inflation, "la tendance des prix reste en réalité très élevée"

Les Bourses européennes, dans l'attente de la Fed, étaient en hausse à la suite du ralentissement de l'inflation.

Euronext.jpg
©BELGA

La Bourse de Paris progressait légèrement de 0,27 % à l'entame d'une séance qui sera marquée par les chiffres pour novembre de l'inflation en zone euro et un discours du président de la banque centrale américaine. L'indice vedette CAC 40 montait de 17,62 points à 6 686,59 points vers 09H50.

L'agenda de la séance est chargé en indicateurs macroéconomiques, notamment des indices de prix à la consommation pour les pays européens et le PIB américain. Une prise de parole du président de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell est aussi attendue, avant la publication du livre beige de l'institution, sorte d'état des lieux de l'économie américaine.

"L'inflation surprend à la baisse en Espagne et en Allemagne en novembre, suggérant que l'inflation de la zone euro pourrait ralentir plus qu'attendu", mais hors énergie et alimentation, la tendance "des prix reste en réalité très élevée", observe Xavier Chapard de l'équipe de recherche et stratégie de La Banque Postale AM. Cette baisse s'explique "par la forte diminution de la consommation d'énergie" qui a baissé de 7,9 % en raison de "conditions météorologiques particulièrement clémentes", mais provient aussi d'un recul de 1,7 % des achats de biens fabriqués et de la consommation alimentaire, qui a fléchi de 1,4 %.

Aux États-Unis, l'inflation ralentit "depuis près de 4 mois et pourrait laisser penser que le retour à l'objectif de la Fed est proche", commente John Plassard, spécialiste en investissement pour Mirabaud. "Pourtant, de nombreuses indications laissent penser que l'inflation va rester élevée plus longtemps que prévu", prévient-il. "On devrait en savoir un peu plus après le discours de Jerome Powell (...) sur les perspectives de l'économie et l'évolution du marché du travail", ajoute l'expert.

A la Bourse de Bruxelles, le Bel 20 bondissait de 1,02 % remontant à 3 696,43 points. La Bourse de Francfort suivait le mouvement, le DAX avançant de 0,77 % à 14 465,29 points. La Bourse de Londres ouvrait également dans le vert, le FTSE-100 s'appréciant de 0,61 % à 7 557,97 points.