Les marchés européens à nouveau en négatif, le Bel 20 retombe sous les 3 700 points

Seule la Bourse de Francfort parvenait à se maintenir de justesse dans le vert, alors que les autres places européennes étaient une nouvelle fois dans le rouge.

Illustration picture shows the opening bell ceremony to celebrate the 25 years of the Bel20 index at the NYSE Euronext Brussels Stock Exchange, in Brussels, Friday 18 March 2016. BELGA PHOTO DIRK WAEM
Illustration picture shows the opening bell ceremony to celebrate the 25 years of the Bel20 index at the NYSE Euronext Brussels Stock Exchange, in Brussels, Friday 18 March 2016. BELGA PHOTO DIRK WAEM ©BELGA

La clôture confirmait une quatrième baisse consécutive pour la Bourse de Bruxelles (-0,38 %), avec un Bel 20 qui retombait à 3 692,60 points, avec 12 de ses éléments dans le rouge. KBC (55,22) et Elia (137,10) pesaient toujours sur la tendance en perdant 3,19 et 1,37 %, Ackermans (151,30) reculant de même de 1,50 %. Ageas (41,16) gagnait 0,27 % tandis que les poids lourds AB InBev (56,54) et arGEN-X (374,50) s'appréciaient de 0,32 et 1,74 %

A la Bourse de Paris, le CAC 40 enregistrait un recul de 0,20 % à 6 647,31 points. La Bourse de Londres réalisait une séance similaire en reculant de 0,23 %, le FTSE-100 s'affichant à 7 472,17 points. De son côté, la Bourse de Francfort finissait à l'équilibre (+0,02 %), le DAX stagnant à 14 264,56 points.

Valeurs de clôture du 8 décembre des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 56,54 (56,36)
  • Ackermans - 151,30 (153,60)
  • Aedifica + 77,25 (77,20)
  • Ageas + 41,16 (41,05)
  • Aperam + 30,15 (29,92)
  • arGEN-X + 374,50 (368,10)
  • Cofinimmo + 84,80 (84,35)
  • Colruyt - 24,62 (24,65)
  • D'Ieteren + 180,10 (178,80)
  • Elia - 137,10 (139,00)
  • Galapagos - 35,90 (36,11)
  • GBL - 76,36 (76,96)
  • KBC - 55,22 (57,04)
  • Proximus - 9,02 (9,03)
  • Sofina - 214,60 (215,60)
  • Solvay - 93,08 (93,60)
  • UCB - 72,56 (72,76)
  • Umicore - 34,01 (34,20)
  • VGP + 77,20 (76,40)
  • WDP - 26,44 (26,46)

L'avis du Broker pour Elia, ArgenX et Materialise

Elia (-1,4 % à 137,1 euros) a été confirmé à « conserver » chez KBC Securities, l’objectif étant ajusté de 129 vers 132 euros afin de prendre en compte l’important programme d’investissements récemment annoncé par le gestionnaire de réseau. "Le groupe prévoit d’investir près de 16 milliards d’euros d’ici 2027, soit nettement plus que nos attentes précédentes. Même si nous restons optimistes quant aux perspectives de croissance, la valorisation va continuer d’être mise sous pression par la hausse des taux obligataires."

ArgenX (+1,7 % à 374,5 euros) a reçu un premier avis surpondérer de la part du broker américain William Blair. L’analyste table sur un chiffre d’affaires qui devrait rapidement exploser de 419 millions de dollars en 2022 à près d’1,4 milliard de dollars en 2024. "Vyvgart (efgartigimod) est le premier produit commercialisé du groupe, et est approuvé aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Nous pensons qu’il devrait permettre à ArgenX d’afficher une des croissances les plus rapides sur son secteur durant les prochaines années."

Materialise (+0,9 % à 9,08 dollars) a été remonté de « réduire » vers « conserver » chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant fixé à 10 dollars. L’analyste souligne que les attentes bénéficiaires ont été fortement révisées à la baisse, de même que les multiples de valorisation. "Nous pensons que le niveau actuel du cours a intégré de manière adéquate les risques sur le profil de croissance, notamment la faible visibilité sur la valeur ajoutée apportée par les deux acquisitions les plus récentes."