Après un début de séance sur des montagnes russes, l'indice vedette de Wall Street prenait plus de 2% lundi, les investisseurs misant sur les banques centrales qui ont promis de venir au besoin à la rescousse d'une économie plombée par le nouveau coronavirus.

Le Dow Jones Industrial Average, qui s'est effondré de plus de 12% la semaine dernière, avait déjà nettement rebondi à l'ouverture, avant de passer dans le rouge peu après la publication d'un indicateur décevant sur l'activité manufacturière aux Etats-Unis, puis de se ressaisir et d'accélérer. Vers 16H20 GMT, l'indice prenait 2,01% à 25.920,99 points, alors que le Nasdaq grimpait de 1,75% et le S&P 500 de 1,77%.