Les géants de la Bourse commencent à inquiéter aux Etats-Unis, comme en Chine. A New York, c’est Apple, le poids lourd suprême du moment. Alors que le titre s’apprête à rejoindre son sommet de janvier dernier, porté par le mystérieux projet d’une Apple Car dont on parle depuis quelques années, sa capitalisation boursière est proche du sommet de 2 346 milliards, atteint en séance le 9 janvier dernier. 

Pour rappel, la capitalisation boursière d’une entreprise est le produit du cours de l’action par le nombre d’actions existantes. Cet indicateur de valeur évolue donc logiquement en fonction du cours de Bourse, mais aussi selon le nombre d’actions existantes qui peut varier puisqu’une entreprise peut émettre des actions nouvelles ou en annuler.