Placements & Marchés

Le réacteur nucléaire Doel 1 a été relancé lundi soir, après plus de dix mois de mise à l'arrêt, a confirmé l'exploitant du site, Engie Electrabel. Il s'agit d'une phase test, l'objectif étant de revenir à pleine capacité dans les prochains jours. Désormais, six des sept centrales belges produisent de l'électricité. L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert fin février pour le redémarrage de Doel 1. Celui-ci était initialement prévu le 15 mars.

En avril dernier, Engie Electrabel y avait constaté une fuite dans un tuyau du circuit d'eau de refroidissement de secours. Le réacteur avait alors été mis à l'arrêt et la révision pour entretien avait été avancée afin de réparer la fuite. "La sûreté des installations est désormais garantie", assurait récemment l'AFCN.

6 réacteurs sur 7

Après le redémarrage de Doel 1, six des sept réacteurs nucléaires présents en Belgique sont désormais opérationnels. Mi-octobre, seule une centrale était active. Des entretiens et quelques imprévus avaient provoqué l'indisponibilité des autres réacteurs. Des pénuries de courant étaient craintes pour cet hiver, mais celles-ci ne se sont pas concrétisées en raison entre autres de l'importation d'électricité et de la capacité supplémentaire des centrales au gaz. Les réacteurs ont ensuite été relancés progressivement. Aujourd'hui, seul Tihange 2 est encore à l'arrêt.

La ministre de l'Énergie, Marie Christine Marghem, a salué la relance de Doel 1, "qui aura un impact positif sur la sécurité d'approvisionnement et sur l'évolution des prix au bénéfice de l'ensemble des consommateurs".