Au cours de ces dernières semaines, l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a reçu des plaintes de consommateurs au sujet de nouvelles plateformes frauduleuses de trading en ligne actives sur le marché belge, indique l'organisation ce mercredi.

L'approche reste la même, rappelle la FSMA. Ces plateformes de trading tentent d'éveiller la curiosité de victimes potentielles en publiant de fausses publicités sur les réseaux sociaux.

"On y voit souvent une personne connue présenter une méthode permettant de s'enrichir rapidement. Souvent, ces méthodes ou projets font partie de l'offre d'une monnaie virtuelle ou d'une formation. Après avoir cliqué sur l'annonce et indiqué leurs coordonnées, les victimes reçoivent en général rapidement un coup de fil des escrocs qui leur présentent une proposition concrète d'investissement (en actions, en produits d'investissement alternatifs, en monnaies virtuelles, etc.)", explique la FSMA qui parle d'une technique très agressive.

Afin d'éviter toute fraude, la FSMA recommande aux investisseurs de toujours vérifier l'identité de la société qui leur propose un investissement. En cas d'abus, le consommateur peut porter plainte à la police et signaler les faits à la FSMA qui reprend sur son site internet une liste de sociétés suspectes.