Les responsables observent cependant une amélioration entre les deux derniers trimestres de l'année, "avec notamment un redressement de 20% des commandes reçues de trimestre en trimestre et une hausse des ventes de 17%. Toutes les divisions du spécialiste de l'image ont contribué à cette évolution."

Le carnet de commandes de Barco fin 2020 était estimé à 281,5 millions d'euros, en baisse de 13% par rapport à l'exercice 2019. L'ebitda est de 53,6 millions d'euros contre 153 millions en 2019 et la marge sur cet ebitda de 7% des ventes contre 14,1% en 2019.

"En dépit de l'impact de la pandémie de Covid-19, Barco a continué à investir dans des initiatives stratégiques et commerciales, notamment dans des nouvelles technologies, l'expansion des canaux et le développement de notre présence en Chine", commente la société.

"Alors que le premier semestre de 2021 est toujours empreint d'incertitudes concernant la forme et le rythme des reprises des marchés, nous entamons l'année avec un bilan et une structure de coûts réduits qui nous donnent la possibilité d'échapper aux risques et de saisir les opportunités qui se présentent. Nous sommes bien positionnés pour capter la croissance dans nos marchés quand la relance se confirmera, pour renouer avec nos objectifs financiers à long terme", a commenté le CEO Jan De Witte.

La direction s'attend à ce que les conditions commerciales soient définies par la pandémie au moins pendant le premier semestre. Elle table tout de même sur une marge ebitda supérieure à 5% pour cette période.