Vers 11h, les pertes dépassaient les 2%, le BEL 20 abandonnant 2,5% à 3.230 points avec tous ses éléments dans le rouge. Aedifica (92,40) emmenait ceux-ci en plongeant de 4,7% après avoir annoncé la veille une augmentation de capital.

AB InBev (47,19) et Umicore (36,07) suivaient avec des chutes de 3,9 et 3,5%, Solvay (73,74) et UCB (92,68) reculant de 3,9 et 1,9%, arGEN-X (231,40) et Galapagos (119,00) de 3,1 et 2,7%.

KBC (43,27) et ING (6,06) abandonnaient de même 2,1 et 2,9%, Ageas (34,90) se dépréciant de 2,5%.

Proximus (16,33) et Telenet (34,96) valaient 1,4 et 0,4% de moins que la veille, Orange Belgium (14,62) et Bpost (8,05) perdant par ailleurs 2,6 et 2,8%.

Colruyt (53,50) et Ackermans (111,80) limitaient leurs pertes à 0,2 et 0,3% tandis que GBL (75,94) et Sofina (231,50) reculaient de 2,5 et 2,1%, Barco (16,27) de 2,7%.

Hors indice, des pertes de plus de 2% étaient notées en Engie (11,65), Elia (89,30), Solvac (90,20) et Tubize (78,60) de même qu'en Euronav (7,37), Melexis (70,95), Ontex (11,35) et Shurgard (36,60), Econocom (2,26) chutant de 3%.

Bone Therapeutics (3,14) reperdait 6,8%, Biocartis (4,86) et Fagron (20,10) étant négatives de 2,9 et 2,5% alors qu'Oxurion (2,83) gagnait 2,7% supplémentaires.

L'euro s'inscrivait à 1,1705 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,1758 USD la veille vers 16H30. L'once d'or perdait 12,60 dollars à 1.895,30 dollars et le lingot se négociait autour de 52.090 euros, en recul de 110 euros.