Placements / Marchés

L'annonce d'un plan B pour le Brexit ne devait guère influencer les indices européens qui restaient affichés en baisse. Le BEL 20 reperdait finalement 0,52 pc à 3.465,29 points après avoir regagné 2,10 pc la semaine dernière et 7,39 pc depuis le début du mois. Quinze éléments de l'indice terminaient dans le rouge, emmenés par Bpost (8,07) et Ontex (17,36) qui chutaient de 3,18 et 2,69 pc devant Solvay (93,60) négative de 2,26 pc. UCB (76,28) était par contre en hausse de 0,58 pc tandis que Umicore (35,78) et Nyrstar (0,57) perdait 0,25 et 16,67 pc, celle-ci après un remaniement à la tête du groupe. AB InBev (64,43) et Engie (13,73) reperdaient 0,49 et 0,76 pc, Colruyt (62,50) remontant de 0,26 pc. KBC (59,96) et ING (10,39) restaient négatives de 1,15 et 0,63 pc, Ageas (41,03) cédant 0,15 pc. Proximus (22,40) et Orange Belgium (17,12) perdaient 1,67 et 1,15 pc, rejointes par Telenet (39,36), repartie de 0,91 pc à la baisse. Bekaert (22,12) et Aperam (25,86) valaient 2,30 et 0,77 pc de moins que vendredi, Galapagos (92,88) et arGEN-X (91,80) regagnant par contre 0,76 et 2,00 pc.

Hors indice, MDxHealth (1,29) rebondissait de 6,8 pc en compagnie de Celyad (20,28) et Eckert-Ziegler (14,70) qui étaient en hausse de 2 et 4,2 pc contrairement à Asit (1,38) et Oxurion (3,64) qui chutaient de 3,8 et 3,4 pc, Biocartis (12,20) et IBA (11,36) abandonnant 2,2 et 2 pc. Deceuninck (2,11) et Recticel (7,05) progressaient de 3,2 et 1,3 pc à l'inverse de Keyware Tech. (0,90) qui plongeait de 8,1 pc. Shurgard (26,85) et Sioen (24,15) se distinguaient en bondissant de 4,9 et 4,3 pc, Ter Beke (138,50) gagnant 3,3 pc.

Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 1,1359 USD, contre 1,1371 dans la matinée et 1,1364 vendredi. L'once d'or perdait 4,30 dollars à 1.279,80 dollars et le lingot se négociait autour 36.250 euros, en baisse de 110 euros.