Après avoir regagné 4,38 pc en deux séances consécutives de hausse, l'indice BEL 20 devait entamer la séance de mardi en légère hausse avant de repartir à la baisse à l'instar de ses voisins européens. 

Vers onze heures, il reperdait 1 pc à 2.998 points avec 12 de ses éléments dans le rouge. Ceux-ci étaient emmenés par Colruyt (53,02), Umicore (35,54) et Solvay (66,90) avec des plongeons de 5,6 pc chacune, le retour des ventes à découvert pouvant expliquer cela.

Les banques étaient par contre positives avec des mieux de 1,3 et 1,1 pc en ING (5,32) et KBC (43,42), Ageas (30,69) perdant 1,4 pc tandis qu'AB InBev (39,17) gagnait une fraction.

UCB (83,18) et Galapagos (200,40) valaient 0,6 et 0,9 pc de moins que lundi, arGEN-X (149,00) s'appréciant par contre de 0,3 pc.

Proximus (18,27) chutait de 2,4 pc à l'inverse de Telenet (34,20) qui gagnait 3 pc, Orange Belgium (15,10) étant par ailleurs négative de 0,4 pc tandis que Bpost (6,14) remontait de 1,6 pc.

WDP (23,45) et Aedifica (92,90) cédaient 1,9 et 0,4 pc, GBL (68,84) abandonnant 2,5 pc tandis que Barco (141,70) et Aperam (22,76) s'appréciaient de 0,3 pc.

Bekaert (17,50) et Ontex (13,94) abandonnaient 3,5 et 2,8 pc alors que Shurgard (29,20) et Recticel (6,73) progressaient de 2,6 pc chacune, Econocom (1,72) regagnant 2,2 pc.

Bois Sauvage (315,00), Tubize (67,60) et Elia (100,20) reculaient de 1,6 pc chacune tandis que Lotus Bakeries (2.910,00) était positive de 1,4 pc pour une hausse de 2,5 pc si on tenait compte de son détachement de coupon.

IBA (7,52) et Biocartis (4,78) perdaient enfin 3 et 1,1 pc alors que Bone Therapeutics (2,77) et Oxurion (2,67) récupéraient 1,5 pc chacune.

L'euro s'inscrivait à 1,0925 USD dans la matinée de mardi, contre 1,0855 USD la veille vers 16H30. L'once d'or cédait 8,90 dollars à 1.734,40 dollars et le lingot se négociait autour de 51.070 euros, en recul de 595 euros.