Après avoir reculé mercredi matin dans le sillage de Wall Street, le BEL 20 et ses voisins européens devaient évoluer en ordre dispersé vers 11h. 

Notre indice de référence, qui avait abandonné jusqu'à 1,65 pc, ne perdait plus que 0,5 pc en s'inscrivant à 2.946 points avec 14 de ses éléments en baisse, Ackermans (116,30) étant stationnaire.

Les pertes étaient emmenées par arGEN-X (147,00) et Colruyt (51,80), en baisse de 2,1 pc, Proximus (17,88) conduisant les hausses en regagnant 1,7 pc.

AB InBev (37,94) récupérait une fraction et KBC (42,75) près de 0,5 pc alors qu'ING (5,10) et Ageas (29,91) reculaient de 1,7 et 1,3 pc.

Solvay (66,52) repartait de 0,7 pc à la baisse, rejoignant UCB (81,54) et Galapagos (202,60) qui perdaient 1,6 et 1,4 pc.

Telenet (33,58) était négative de 0,3 pc tandis qu'Orange Belgium (14,74) et Bpost (5,86) perdaient par ailleurs 1,2 et 1,4 pc.

Umicore (34,85) regagnait 0,7 pc alors qu'Aperam (22,33) cédait 1 pc, Barco (142,90) remontant de 0,8 pc tandis que GBL (67,08) et WDP (23,00) valaient 1,7 et 1,5 pc de moins que la veille.

Les résultats d'Elia (103,40) étaient salués par une hausse de 4,5 pc et ceux de CFE (59,60) par une baisse de 5,2 pc, Balta (1,13) et Warehouses Estates (49,10) plongeant de 6,2 et 4,1 pc.

Recticel (6,70) et Melexis (54,90) reperdaient 2,9 et 1,2 pc, Bekaert (17,39) cédant de même 1,1 pc à l'inverse de D'Ieteren (47,95) qui regagnait 2 pc.

Mithra (21,90) et Fagron (21,44) étaient enfin positives de 3,3 et 1,3 pc tandis qu'IBA (7,48) reperdait 1,7 pc.

L'euro s'inscrivait à 1,0945 USD dans la matinée de mercredi, contre 1,0938 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 6,30 dollars à 1.749,30 dollars et le lingot se négociait autour de 51.400 euros, en progrès de 170 euros.