La Bourse de Bruxelles confirmait un regain de 0,41% à 3 935,04 points avec neuf de ses éléments dans le vert, Proximus (18,61) et WDP (29,52) étant finalement stationnaires. Galapagos (68,41) était toujours en tête avec un rebond de 5,05 % dû à une appréciation revue à la hausse. arGEN-X (229,10) et UCB (79,60) étaient également positives de 1,37 et 0,81 %, Solvay (105,15) cédant par contre 0,33 %.

La Bourse de Paris a fini la séance en hausse de 0,40%, dans un marché galvanisé par les premiers résultats d'entreprises, notamment les publications de banques américaines qui ont convaincu les investisseurs de la reprise en cours de l'économie. L'indice vedette CAC 40 est monté de 24,48 points à 6 208,58 points, nouveau plus haut en clôture depuis le 29 mai 2000. Il a atteint jusqu'à 6 217,74 points vers 14H00, un niveau en séance inédit depuis le 5 avril 2000.

Le mauvais résultat du jour était effectué par la Bourse de Francfort, où le DAX cédait 0,17 %. A l'inverse, la Bourse de Londres était en grande forme, le FTSE-100 clôturant sur une hausse de 0,71 %.

Valeurs de clôture du 14 avril 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,46 (53,98)
  • Ackermans - 133,30 (134,30)
  • Aedifica - 100,90 (101,60)
  • Ageas - 51,06 (51,42)
  • Aperam + 43,98 (43,64)
  • arGEN-X + 229,10 (226,00)
  • Cofinimmo - 127,00 (127,50)
  • Colruyt + 48,83 (48,68)
  • Elia - 90,25 (90,45)
  • Galapagos + 68,41 (65,12)
  • GBL - 91,72 (91,76)
  • KBC + 62,02 (61,94)
  • Melexis - 91,15 (91,30)
  • Proximus = 18,61 (18,61)
  • Sofina - 304,20 (306,20)
  • Solvay - 105,15 (105,50)
  • Telenet + 35,06 (34,94)
  • UCB + 79,60 (78,96)
  • Umicore + 47,29 (46,66)
  • WDP = 29,52 (29,52)

L'avis du Broker pour Aperam, Orange Belgium et Galapagos

Aperam (+0,8% à 43,98 euros) a enregistré une nouvelle vague de révisions haussières sur ses objectifs de cours, de 38 vers 46 euros chez ING (« acheter »), de 36 vers 40 euros chez Deutsche Bank (« conserver ») et de 37 vers 40 euros chez Jefferies (« conserver »). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne la force actuelle de la demande pour l’acier inoxydable et le niveau relativement faible des stocks. "Les prix en Europe devraient en conséquence rester soutenus durant les prochains mois."

Orange Belgium (-0,2% à 22,1 euros) a été descendu de « surperformer » vers « neutre » chez Credit Suisse, l’objectif de cours étant légèrement descendu de 23 vers 22 euros. "Nous avons ajusté notre objectif sur le prix proposé par Orange pour racheter sa filiale belge", souligne l’analyste, qui n’exclut pas que le groupe français relève son offre dans le futur. De son côté, Kempen a remonté son objectif de 23 vers 27 euros, en estimant insuffisant le cours d’achat proposé par Orange.

Galapagos (+5,1% à 68,41 euros) a été relevé de « neutre » vers « surpondérer » chez Barclays, l’objectif étant relevé de 69 vers 80 euros. L’analyste du courtier britannique souligne que la valorisation affiche une décote de 12% par rapport à la valeur des liquidités disponibles dans les caisses du groupe, et que l’ensemble du pipeline se voit donc accordée une valorisation très faible par le marché. "Une telle décote pour les produits en développement ne se justifie tout simplement pas", souligne l’analyste.