Placements & Marchés

Que faut-il attendre de 2019 ? Ou craindre ? Quels sont les grands risques économiques et géopolitiques de l’année qui vient de démarrer ? Une chose semble quasi acquise : les prochains mois risquent de ne pas être de tout repos sur la planète économie, déjà ébranlée à la fin de l’année écoulée par une décrue boursière particulièrement violente.

Entre la peur d’un "hard Brexit" aux conséquences imprévisibles, d’un approfondissement de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis et les inquiétudes quant à l’évolution de la situation budgétaire en Italie, pour ne citer que ces trois menaces, la méfiance actuelle des investisseurs risque de perdurer un bon moment.

Les premiers signaux d’un tassement de la croissance économique mondiale se font en tout cas déjà sentir et l’année 2019 démarre avec un sentiment d’imprévisibilité. Selon les projections de la Banque mondiale, la croissance mondiale va ainsi ralentir à 2,9 % cette année (-0,1 % par rapport aux dernières prévisions) et 2,8 % en 2020. Un ralentissement dont les grands perdants pourraient être, une nouvelle fois, les pays les plus pauvres, creusant encore les inégalités économiques sur la planète. La réduction de la pauvreté en Afrique subsaharienne sera ainsi mise à mal.

Cette semaine, La Libre Entreprise a tenté d’y voir plus clair sur la réalité de ces grandes menaces géopolitiques qui, dans une économie globalisée, concerne finalement chacun d’entre nous. Le tableau, vous le verrez, n’est pas vraiment réjouissant…

(...)