La Bourse de Bruxelles repartait nettement à la hausse à l'instar de ses voisins européens. Il effaçait pratiquement sa perte de la veille en regagnant 1,38 % à 3.717,68 points.

La Bourse de Londres a terminé en forte hausse de 1,89%, reprenant son ascension après avoir subi des prises de bénéfices la veille, au terme de son meilleur mois en plus de 30 ans. A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 118,54 points à 6.384,73 points. Le marché britannique a entamé du bon pied le mois de décembre après une séance difficile la veille.

La Bourse de Francfort a terminé en hausse, le Dax gagnant 0,69%. L'indice vedette a pris 91,14 points à 13.382,30 points tandis que le MDax des valeurs moyennes a gagné 0,17% à 29.352,27 points.

La Bourse de Paris a entamé décembre sur les chapeaux de roue, clôturant en hausse de 1,14%, dans un contexte jugé favorable par les investisseurs. L'indice CAC 40 a pris 63,09 points à 5.581,64 points. La veille, il avait perdu 1,42%.

Valeurs de clôture du 1 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente :

  • AB InBev + 56,40 (55,88)
  • Ackermans + 122,90 (122,00)
  • Aedifica + 96,90 (96,80)
  • Ageas + 42,22 (41,22)
  • Aperam + 32,36 (32,00)
  • arGEN-X + 239,60 (239,20)
  • Barco + 18,77 (18,10)
  • Cofinimmo = 124,80 (124,80)
  • Colruyt - 48,86 (50,02)
  • Galapagos + 105,35 (103,15)
  • GBL + 82,24 (81,68)
  • ING + 8,36 (8,18)
  • KBC + 61,58 (58,40)
  • Proximus - 17,45 (17,51)
  • Sofina - 264,50 (266,00)
  • Solvay + 96,70 (95,84)
  • Telenet + 37,32 (35,80)
  • UCB - 87,92 (89,56)
  • Umicore + 38,59 (37,57)
  • WDP - 28,12 (28,40)

Avis de Broker pour AB Inbev, Floridienne et Galapagos

AB Inbev (+0,9% à 56,4 euros) a été descendu d’« acheter » vers « conserver » chez la Deutsche Bank, l’objectif étant abaissé vers 59 euros. Si l’analyste apprécie les positions dominantes sur des marchés très attractifs et le catalogue de marques reconnues mondialement, il souligne néanmoins que « les fluctuations défavorables des taux de change n’ont pas permis une réduction rapide de l’endettement ». Il estime également que la décote de 15% par rapport aux concurrents n’est pas suffisante pour maintenir un avis favorable.

Floridienne (+7,6% à 269 euros) a été remonté de « conserver » vers « accumuler » chez KBC Securities, qui a relevé son objectif de 235 vers 285 euros suite à l’annonce de l’acquisition du groupe américain Beneficial Insectary (pour 50 millions de dollars). « Cette opération s’intègre parfaitement avec la stratégie de croissance du groupe dans le domaine des services de lutte biologique pour les cultivateurs, avec des synergies qui pourront être déployées au niveau opérationnel même si les groupes conserveront une large indépendance ».

Galapagos (+2,1% à 105,35 euros) a enregistré deux révisions positives de ses objectifs de cours, suite à l’annonce de résultats positifs lors des essais cliniques de phase II pour le GLPG1205 dans la fibrose pulmonaire idiopathique, vers 138 euros chez KBC Securities (« acheter ») et vers 112 euros chez Degroof Petercam (« conserver »). « Le ralentissement de la dégradation des fonctions pulmonaires est un indicateur prometteur de l’efficacité du traitement », indique l’analyste de Degroof Petercam.