Cinquième épisode du "dico de l'éco" : l'OPA.

Une OPA, c’est une offre publique d’achat, ou offre publique d'acquisition.

On parle d’OPA quand un actionnaire annonce vouloir acheter au minimum 50 % des actions d’une entreprise. Il peut s’agir d’un actionnaire qui dispose déjà d’actions dans l’entreprise, et qui souhaite augmenter ses parts. Mais aussi d’une entité extérieure qui décide de rentrer dans le capital de l’entreprise.

L’acheteur va faire une offre officielle à la FSMA, l’autorité belge des services et marchés financiers.Une fois validée, elle est transmise à l’ensemble des personnes qui détiennent des titres, en précisant le prix auquel chaque action sera rachetée. Généralement, le prix proposé par l’acheteur sera plus élevé que le prix du marché. Autrement, les propriétaires d’actions risquent de ne pas être intéressés.

Une OPA peut avoir plusieurs objectifs. L’acheteur peut vouloir renforcer sa position au sein de l’entreprise et ses comités de direction. Lorsqu’une entreprise lance une OPA amicale sur une autre, elle peut vouloir créer des synergies entre les deux groupes. Dans le cas des OPA hostiles, le rachat peut tout simplement servir à éliminer la concurrence.