Placements & Marchés

Les taux d'emprunts continuaient de plonger lundi matin, atteignant en Europe de nouveaux plus bas, en réaction à la menace américaine d'augmenter les droits de douane sur la Chine qui stresse les investisseurs et joue en faveur des obligations.

En zone euro, le Bund (taux d'emprunt à 10 ans de l'Allemagne) qui fait office de référence, continuait de crever de nouveaux planchers historiques, signe que les investisseurs recherchent la sécurité face aux incertitudes liées à la guerre commerciale et aux perspectives économiques mondiales.

Le Bund est tombé à -0,536% dans les tous premiers échanges contre -0,497% à la clôture vendredi sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise. Le rendement du taux allemand à 30 ans restait en territoire négatif, seuil qu'il avait franchi vendredi pour la première fois de son histoire.

Le taux d'emprunt français à 10 ans plongeait également, atteignant un plus bas (à -0,276%) dans les tout premiers échanges, contre -0,238% vendredi à la clôture.

Le marché des emprunts d'État américains s'est également fortement détendu. Le taux à dix ans baissait en milieu de matinée à 1,765% contre 1,845% à la clôture vendredi. Celui à 30 ans suivait la même trajectoire à 2,311% contre 2,382%. Celui à deux ans s'établissait pour sa part à 1,621% contre 1,712%.