La Bourse de Bruxelles gagnait 1,98 % à 3 755,05 points. Seize de ses éléments étaient en hausse, arGEN-X (263,00) étant suspendue après l'annonce d'une augmentation de capital. AB InBev (54,56) bondissait de 3,77 % en compagnie de KBC (59,92) et ING (7,70) qui gagnaient 3,49 % et 3,59 %, Ageas (43,61) se contentant d'un mieux de 1,49 %.

La Bourse de Paris a fini sur un deuxième rebond d'affilée (+1,86 %), rassurée par des résultats d'entreprises, le chiffre du PIB en zone euro et les espoirs de relance aux États-Unis. L'indice parisien CAC 40 a progressé de 101,43 points à 5 563,11 points, prolongeant son rebond de la veille (+1,16 %) et effaçant les pertes de la semaine passée.

Le marché est entré "dans le dur des résultats trimestriels qui somme toute montrent des chiffres plutôt rassurants", commente Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale au sein d'Oddo Securities, interrogé par l'AFP.

Cette tendance, "combinée aux liquidités qui circulent dans le marché et aux investisseurs particuliers qui font la peau aux fonds spéculatifs, ne donne pas autre chose qu'un marché haussier", estime le spécialiste.

La semaine dernière, Wall Street a violemment réagi aux attaques d'investisseurs individuels contre les paris baissiers de fonds spéculatifs.

La Bourse de Francfort savourait également une journée marquée par un forte reprise, le Dax progressant de 1,56 %. Dans une moindre mesure, la Bourse de Londres reprenait également son souffle, le FTSE-100 grappillant 0,96 %.

Valeurs de clôture du 2 février 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,56 (52,58)
  • Ackermans + 129,00 (127,50)
  • Aedifica + 101,40 (101,00)
  • Ageas + 43,61 (42,97)
  • Aperam - 35,16 (35,20)
  • arGEN-X = SUSP (263,00)
  • Barco + 16,88 (16,19)
  • Cofinimmo + 126,80 (125,40)
  • Colruyt + 51,46 (50,50)
  • Galapagos + 87,56 (85,98)
  • GBL + 85,02 (83,08)
  • ING + 7,70 (7,43)
  • KBC + 59,92 (57,90)
  • Proximus + 17,29 (17,24)
  • Sofina + 286,00 (279,00)
  • Solvay - 94,76 (94,92)
  • Telenet - 34,90 (35,20)
  • UCB + 86,92 (85,78)
  • Umicore + 48,40 (47,70)
  • WDP + 30,00 (29,64)

L'avis du Broker pour Unifiedpost et ArgenX et VGP

Unifiedpost (+1,1% à 21,42 euros) a vu son objectif relevé de 28 vers 33 euros chez Berenberg, la recommandation étant confirmé à « acheter ». L’analyste a significativement relevé ses attentes bénéficiaires suite aux trois acquisitions réalisées à la fin de l’année dernière. "Nous pensons que le groupe restera actif en 2021 et réalisera de nouveaux achats."

ArgenX (inchangé à 263 euros) a enregistré de nombreuses révisions favorables suite à l’annonce d’une bonne nouvelle dans le développement clinique de l’Efgartigimod, et suite à l’annonce d'une augmentation de capital de 750 millions de dollars. Kepler Cheuvreux (« conserver ») a remonté son objectif de 200 vers 225 euros, contre des hausses de 221 vers 240 euros chez KBC Securities (« acheter »), de 190 vers 195 euros chez Degroof Petercam (« conserver ») et de 270 vers 320 euros chez JP Morgan Cazenove (« surpondérer »). "Nous avons significativement relevé nos attentes pour les ventes de l’Efgartigimod", souligne l’analyste de JP Morgan.

VGP (+3% à 142,8 euros) a également bénéficié de plusieurs révisions favorables suite à l’annonce d’une alerte positive sur les résultats pour l’année 2020, tandis que la direction a également souligné un début d’exercice 2021 dynamique sur son secteur d’activité. Degroof Petercam (« conserver ») a relevé son objectif de 129 vers 140 euros, contre des hausses de 134 vers 162 euros chez KBC Securities (« acheter ») et de 132 vers 141 euros chez Kepler Cheuvreux (« acheter »). "Nous ne sommes pas surpris par cette annonce", souligne ce dernier courtier, "mais nous avons été surpris par l’ampleur de la déviation positive par rapport au consensus".