La bonne affaire. Ou plutôt les bonnes affaires. Le milliardaire et homme d'affaires américain Mark Cuban, ancien fondateur de Yahoo et actuel propriétaire de l'équipe de basket des Mavericks de Dallas, a annoncé avoir obtenu un rendement de 1.000% sur ses actions Netflix et de 500% sur celles d'Amazon.

Expliquant sa stratégie sur le plateau du talkshow du David Rubenstein Show, l'homme de 62 ans a expliqué que l'essentiel de sa stratégie consistait à rester fidèle aux entreprises en lesquelles il croit. Et visiblement, cela paye.

Mark Cuban avait en effet décidé d'acheter des actions de la célèbre plateforme de streaming Netflix en 2013 alors que les titres de l'entreprises s'échangeaient au prix de 50 dollars. A la clôture ce mardi 1er septembre, le cours de l'action Netflix plafonnait à 550 dollars, permettant à l'ancien fondateur de Yahoo d'obtenir un rendement de 1.000%.

Même logique pour les actions du géant Amazon qui ornent le portefeuille de Cuban: celui-ci les avait acquises entre 2015 et 2016, alors que les titres s'échangeaient entre 500 et 700 dollars. L'action flirte désormais avec les 3500 dollars, pour un rendement dépassant les 500%.

Misant sur la fidélité et le long terme, le milliardaire américain a néanmoins expliqué ne plus être le trader hyperactif qu'il fut par le passé. "Je prends mes propres décisions", expliquait-il sur le plateau de M.Rubenstein, avant d'ajouter : "J'avais l'habitude de faire beaucoup de commerce. J'étais très, très actif en tant que trader. Et dans les années 90 et au début des années 2000, il y avait beaucoup moins d'argent pour courir après beaucoup d'actions. Maintenant il y a énormément d'argent pour courir après beaucoup moins d'actions. Il est plus difficile de faire du commerce et de réussir".

Reste à voir sur quelles valeurs l'homme investira dans les années à venir. Car si la carrière de trader s'est, d'après lui, complexifiée au fil des années, tout n'est pas perdu pour autant. "Je pense qu'il y a beaucoup d'opportunités uniques qui s'offrent aux personnes qui sont créatives, qui ont une vision de l'avenir. Dans 10, 15, 20 ans, nous regarderons en arrière et il y aura 10, 20, 30 entreprises de classe mondiale qui ont été créées par des gens que nous pensons probablement fous en ce moment". A suivre.