L'opérateur paneuropéen Euronext, qui chapeaute notamment la Bourse de Paris, vise une marge brute d'exploitation supérieure à 60% d'ici à 2022, dans son nouveau plan stratégique présenté jeudi.

Le groupe, qui avait enregistré une marge brute d'exploitation de 57% en 2018 - en prenant en compte l'acquisition de la Bourse d'Oslo - compte atteindre 2 à 3% de croissance interne à périmètre constant à horizon 2022.