Les marchés européens ont terminé ce vendredi en négatif, nerveux à cause du regain de tension dans le conflit commercial sino-américain.

Les marchés européens ont fini la semaine dans le rouge, affichant de nets reculs, après une séance marquée par les annonces du gouvernement chinois, qui prévoit la mise en place de droits de douane supplémentaires sur 75 milliards de dollars d'importations américaines.

Ces tarifs douaniers supplémentaires évolueront dans une fourchette comprise entre 5% et 10% et porteront sur 5078 produits américains, ont précisé les autorités chinoises chargées des droits de douane.

Alors que ce devait être le rendez-vous majeur de la journée, le discours du patron de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, a eu moins d'impact que prévu, provoquant un répit de courte durée sur les marchés, rapidement interrompu par la réaction du président américain Donald Trump promettant de répondre aux nouvelles restrictions douanières chinoises.

Le président de la Fed a promis vendredi d'agir pour soutenir l'expansion de l'économie des Etats-Unis mais a prévenu que la Fed n'avait pas de mode d'emploi tout prêt pour faire face aux tensions commerciales.

Le point à la clôture:

  • Le BEL20, l'indice vedette bruxellois, a vu sa semaine se terminer négativement, fermant à 3 490,85 (-0,55 %);
  • La Bourse de Paris a fini la semaine en recul (-1,14%) à 5.326,87 points;
  • A Francfort, le DAX a perdu 110,02 points, terminant la journée à 11 637,02 (-0,94 %);
  • A Londres, le FTSE a affiché une baisse de 33,20 points, à 7 094,98 points (-0,47 %).