Alors que ses voisins européens parvenaient à se maintenir nettement dans le vert, la Bourse de Bruxelles devait s'enfoncer sous la pression de Galapagos et des banques. Il abandonnait finalement 1,02% à 3.663,95 points avec 10 de ses éléments en baisse, Galapagos (79,12) de loin en tête avec une décote portée à 18,48% après un revers aux Etats-Unis. KBC (59,00) et ING (7,95) avaient porté leurs pertes à 2,74 et 1,79%, Ageas (43,36) conservant pour sa part une avance de 2,02%.

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse de 0,31%, avec un profil de séance similaire à celles du début de semaine, liée aux indicateurs PMI, avec une nette hausse en début de journée qui s'est progressivement essoufflée. L'indice CAC 40 a progressé de 17,37 points à 5.547,68 points. La veille il avait fini en hausse de 0,04%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax gagnant 1,52% dans un marché poursuivant sa course vers un record après des indicateurs favorables sur l'activité privée en zone euro et avant la fin d'une réunion de la Banque centrale américaine. L'indice vedette a gagné 203,11 points, à 13.565,98 points, en n'étant plus qu'à un peu plus de 200 points de son record historique datant d'avant crise en février.

La Bourse de Londres a terminé en nette hausse, optimiste sur l'autorisation de nouveaux vaccins contre le Covid-19 et espérant un soutien à l'économie des autorités américaines. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a fini sur un gain de 0,88% à 6.570,91 points.

Valeurs de clôture du 16 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles : 

  • AB InBev - 57,63 (57,93) 
  • Ackermans + 119,10 (118,80) 
  • Aedifica + 95,90 (94,00) 
  • Ageas + 43,36 (42,50)
  • Aperam + 34,82 (33,46) 
  • arGEN-X - 245,00 (249,40) 
  • Barco - 18,00 (18,02) 
  • Cofinimmo + 122,80 (121,80) 
  • Colruyt + 49,36 (49,11) 
  • Galapagos - 79,12 (97,06) 
  • GBL - 82,30 (82,36) 
  • ING - 7,95 (8,10) 
  • KBC - 59,00 (60,66) 
  • Proximus - 17,14 (17,20) 
  • Sofina - 262,50 (263,00) 
  • Solvay + 98,96 (98,70) 
  • Telenet + 34,42 (34,36) 
  • UCB + 87,48 (86,62) 
  • Umicore - 38,99 (36,35) 
  • WDP + 28,18 (27,50)

L'avis du Broker pour AB Inbev, Aedificia et Ahold Delhaize

Le courtier français Kepler Cheuvreux, qui opère en Belgique en collaboration avec Belfius Banque, a mis à jour sa liste d’actions préférées sur les marchés du Benelux, dans laquelle nous retrouvons trois noms « belges ». Durant l’été, nous avons progressivement relevé notre exposition sur des valeurs plus cycliques qui ont été particulièrement touchées par l’épidémie.

AB Inbev (-, % à euros) a ainsi été récemment ajouté à la liste. « Après plusieurs années difficiles et après avoir subi la crise sanitaire, le brasseur s’est bien repris suite aux premières annonces sur les vaccins. La tendance devrait se poursuivre durant les prochains mois avec des devises émergentes qui vont désormais impacter favorablement les résultats ». La recommandation est fixée à « acheter », avec un objectif de cours de 67 euros.

Aedifica (-, % à euros) est confirmé dans la liste, avec un avis « acheter » et un objectif de cours fixé à 125 euros, ce qui donne un potentiel haussier d’environ 30% sur le titre. Le groupe immobilier est apprécié pour son potentiel de croissance reste encore intact. « Il est fort probable que nos attentes seront encore révisées à la hausse dans le courant de l’année qui vient ».

Ahold Delhaize (-, % à euros) reste pour sa part dans la liste de Kepler Cheuvreux pour le Benelux, avec un avis « acheter » et un objectif de 27,7 euros. « C’est un choix défensif avec une valorisation qui reste attractive et un important programme de rachat d’actions qui devrait fournir un soutien naturel pour le cours durant les prochains trimestres ».