Placements & Marchés

Le produit intérieur brut du Royaume-Uni a décru de 0,2% au deuxième trimestre à quelques mois du Brexit, a annoncé vendredi l'ONS, qui évoque une perturbation dans la gestion des stocks des entreprises face au départ de l'UE.

L'Office des statistiques nationales (ONS) a souligné que le PIB du pays n'avait pas diminué depuis le quatrième trimestre 2012. Début 2019, les entreprises ont du constituer des stocks en prévision du Brexit, prévu initialement le 29 mars. Comme ce départ a été repoussé, les sociétés ont écoulé ces stocks supplémentaires au printemps et ont, de surcroît, diminué leurs investissements.