IBA, la firme technologique basée à Louvain-la-Neuve, leader mondial de solutions de protonthérapie pour le traitement du cancer, annonce ce mardi avoir signé un contrat en Chine avec le Sichuan Cancer Hospital & Institute.

L’entreprise pourra de la sorte installer son système de protonthérapie "Proteus PLUS" dans un hôpital de Chengdu. Le contrat concerne l’installation de quatre salles de traitement où le système sera présent, pour un montant de plus de 50 millions de dollars. L’acompte devrait être versé dans les 90 jours. L’installation de l’équipement commencerait en 2022, peut-on lire sur le site d’IBA.

La nouvelle a été bien accueillie sur les marchés, puisque l’action IBA avait pris près de 7%, peu de temps après l'ouverture de la Bourse de Bruxelles.


C’est le 7e centre de protonthérapie vendu par IBA en Chine continentale, avec un total de 24 salles de traitement. De la sorte, IBA est leader en Chine, avec 52% du marché interne.

"La Chine est un marché d'une importance stratégique pour IBA. Nous sommes très heureux d'avoir signé ce contrat avec le Sichuan Cancer Hospital & Institute et nous nous réjouissons de soutenir ses efforts visant à proposer des modalités de traitement innovantes du cancer à un plus grand nombre de patients en Chine. Ce nouveau contrat, qui s'ajoute à notre récent accord de licence avec CGNNT (annoncé le 26 août dernier, pour un montant de près de 100 millions d'euros, NdlR.), démontre une fois de plus la supériorité de l'offre de produits d'IBA et notre engagement à fournir une protonthérapie de pointe dans cette région", a commenté Olivier Legrain, directeur général d'IBA, qui doit se réjouir de ces nouvelles, après des temps quelque peu difficiles pour l'entreprise.