Le cours du bitcoin pourrait doubler en 2020 et flirter avec ses records de 2017. C'est du moins ce que prédit l'agence Bloomberg. Mais tout le monde n'est pas du même avis.

Le bitcoin au-dessus des 20.000 dollars. L'agence spécialisée dans l'économie et la finance Bloomberg s'attend à ce que le cours de la cryptomonnaie double cette année. Il faudrait que quelque chose "tourne vraiment mal" pour que le bitcoin ne s'apprécie pas, prédit l'agence dans une note d'analyste.

"Le bitcoin approchera le niveau record d'environ 20.000 dollars cette année, selon nous, s'il suit la tendance de 2016", explique Bloomberg, qui avance trois arguments pour se justifier.

Tout d'abord, la maturation du bitcoin, alimentée par l'acceptation croissante des devises numériques, implique une baisse constante de la volatilité de la monnaie, rassurant ainsi les investisseurs.

Ensuite, l'analyste estime que la crise du coronavirus a accéléré le passage du papier au numérique, permettant au bitcoin de se faire une place de choix. 

Enfin, Bloomberg considère que les politique d'assouplissement quantitatif des banques centrales du monde entier "aident les réserves de valeurs indépendantes telles que l'or et le bitcoin".

Avec une telle théorie, les analystes de Bloomberg prennent le contre-pied de ceux de chez Goldman Sachs qui, dans une note publiée plus tôt cette semaine, énuméraient 5 raisons pour lesquelles les investisseurs devaient à tout prix éviter le bitcoin.

Avec cette note, Bloomberg se place du côté des optimistes pour l'avenir du bitcoin et rejoint l'avis d'autres investisseurs influents, comme le gestionnaire de fonds spéculatifs Paul Tudor Jones et l'investisseur milliardaire Chamath Palihapitiya.