La Bourse de Paris reculait de 1,09 % peu après l'ouverture, rendue nerveuse par la poursuite de la hausse des taux d'intérêt sur les dettes publiques, symptôme des inquiétudes concernant une progression de l'inflation.

L'indice vedette CAC 40 chutait de 63,26 points à 5.720,63 points vers 09H15 au lendemain d'une baisse de 0,24 %, pendant que le taux d'intérêt sur la dette française à dix ans repartait à la hausse vendredi matin, à 0,015 %.

Le taux à dix ans avait franchi la barre symbolique de 0 % jeudi pour la première fois depuis juin 2020.

Plus généralement, la hausse des rendements depuis début février est le symptôme des anticipations d'inflation et de resserrement de la politique monétaire outre-Atlantique, sur fond de nouveau plan de relance de l'économie, d'un retour de la croissance et d'une montée en puissance des campagnes de vaccination.

La tendance était également à la baisse pour les autres marchés européens. A la Bourse de Francfort, le DAX 0,36 % à 10H00 (9H00 GMT), imitée par la Bourse de Londres où le FTSE-100 lâchait 0,31 %. La plus mauvaise prestation à l'ouverture était celle de la Bourse de Bruxelles, le BEL 20 perdant 1,06 %.