La Bourse de Paris a poursuivi sa marche en avant à l'ouverture (+0,17 %) dans le sillage des indices asiatiques, ralentissant cependant sa hausse au lendemain d'une progression de 1,45 %. A 09H00 (08H00 GMT), l'indice vedette CAC 40 prenait 10,18 points à 5.796,43 points, poursuivant sa trajectoire vers les 5.800 points. Puis vers 9H20 (8H20 GMT), l'indice était affiché à +0,03 %, à 5788,21 points.

Peu après l'ouverture à 9H20 (8H20 GMT), la Bourse de Francfort était en hausse, le Dax gagnant 0,04 %. La Bourse de Londres faisait de même avec un indice FSTE-100 à + 0,61 % tandis que l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles augmentait de 0,28 %, à 3874,08 points.

"L'optimisme est de mise sur les places boursières grâce au soutien constant des Etats et des banques centrales et à la sortie progressive, bien que lente, du contexte de pandémie", observe Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

Avec des résultats d'entreprises dans l'ensemble bien accueillis, une évolution positive du dossier vaccinal, des perspectives de relance aux Etats-Unis et des soutiens sans faille de la part des banques centrales comme des gouvernements, le contexte joue en faveur des actifs risqués.

En outre, en Italie, "l'arrivée de Mario Draghi à la tête d'un gouvernement d'union nationale (ou presque) semble convaincre les marchés à ce stade", analyse de son côté Tangi le Liboux, chez Aurel BGC.

Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé a accordé hier son homologation d'urgence au vaccin britannique d'AstraZeneca, ouvrant la voie à la distribution de centaines de millions de doses du vaccin à des pays défavorisés, ce qui contribue à l'optimisme général.