Tout comme Wall Street hier soir a clôt en maintenant une certaine stabilité, les Bourses européennes ont ouvert à l'équilibre ce jeudi matin, la décision de la Fed de baisser ses taux directeurs n'ayant qu'en partie rassuré les investisseurs. Les principales Bourses européennes étaient pourtant attendues hésitantes en début de séance.

  • La Bourse de Paris s'installait légèrement dans le vert jeudi matin (+0,19%) pour digérer les décisions de la Réserve fédérale américaine qui a rassuré en baissant ses taux mais n'a pas éteint tous les doutes

"Les indices européens devraient ouvrir sans tendance ce matin après une réunion de la Fed qui a d'un côté rassuré les investisseurs sur l'état de l'économie américaine, mais a déçu ceux qui pariaient sur de prochaines baisses massives de taux d'intérêt", ont anticipé les experts de Mirabaud Securities Genève.

La Banque centrale américaine a annoncé mercredi une modeste baisse des taux d'intérêt, la deuxième en deux mois, mais le Comité monétaire est apparu très divisé sur la décision.

Très attendu sur le stress du marché monétaire ces derniers jours, le patron de l'institution a minimisé: "Bien que ces problèmes soient importants pour le fonctionnement du marché et ses participants, elles n'ont aucune implication pour l'économie ou la politique monétaire", ni sur la capacité de la Fed "à contrôler ses taux" d'intérêts.

La Fed de New York est intervenue mercredi pour éviter une forte hausse des coûts d'emprunts à court terme pour les banques et les entreprises en injectant 75 milliards de dollars à travers son outil de prises de fonds en pension à un jour (repo) pour un peu plus de 80 milliards de dollars demandés par les banques et entreprises. La veille, la Fed avait déjà mis 53 milliards de dollars, intervenant pour la première fois depuis la crise de 2008 sur les marchés monétaires.

  • La Bourse de Londres a ouvert en légère hausse jeudi avant une décision de la Banque d'Angleterre et des craintes montantes d'un Brexit sans accord, à un peu plus d'un mois de la sortie programmée de l'UE pour le Royaume-Uni.

L'indice FTSE 100 des principales valeurs prenait 0,15% à 7.326,27 points vers 07H30 GMT.

Les investisseurs s'attendent en majorité à ce que la Banque d'Angleterre laisse ses taux directeurs inchangés à 0,75% "vu la proximité de la date limite du Brexit à la fin du mois d'octobre", a commenté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

  • La Bourse de Francfort évoluait jeudi en légère hausse, le Dax gagnant 0,25%
    © AFP