La Bourse de Bruxelles a débuté dans le rouge. Le BEL 20 était à -0,35% juste après l'ouverture. 

La Bourse de Paris a ouvert en nette baisse de 0,93%, sous le coup de prises de bénéfices après deux semaines marquées par de forts gains. A 09H00, l'indice CAC 40 reculait de 50,84 points à 5.394,37 points. La veille, il avait gagné 0,48%.

La Bourse de Francfort évoluait en baisse, le Dax perdant 0,85%, sur un marché prenant une pause, après plusieurs jours de hausse. A 08h04 GMT, l'indice vedette perdait 112,8 points à 13.103,37 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes reculait de 0,24% à 28.339,46 points.

Le Dax est porté depuis plusieurs jours par l'annonce de l'alliance BioNTech/Pfizer, qui a affirmé lundi que son candidat vaccin était "efficace à 90%" contre le Covid-19.

L'indice boursier allemand est en hausse de 5,90% sur la semaine, ramenant à quasiment zéro les pertes depuis le début de l'année.

Mais la propagation de l'épidémie, toujours extrêmement rapide en Europe et aux États-Unis, a repris sa place dans les esprits des investisseurs.

"Les chiffres croissants des contaminations par le coronavirus rappellent que la pandémie est encore loin d'être terminée", estime Milan Cutcovic, analyste pour Axi.